Chris Ashton : "Je pensais être plus heureux"

ICON SPORT

 

Déjà recordman du nombre d'essai en Coupe d'Europe avec 39 réalisations à son actif, Chris Ashton (31 ans, 39 sélections), également auteur de 19 essais en équipe d'Angleterre, est devenu samedi, à Marseille, lors de la victoire toulonnaise sur le leader montpelliérain (32-17) le nouveau recordman des essais marqués sur une saison, toujours en cours, de Top 14 avec un 22e plongeon de l'ailier anglais dans l'en-but. Cela pour surpasser du même coup la précédente marque référence de Napolioni Nalaga (21) datant de la saison 2008-09.

"Si je marque, c'est que je fais mon job"

On ne saura pas si Ashton avait ou non passé un "deal" en début e saison, à l'heure de poser ses valises dans le Var, avec son président Mourad Boudjellal en cas de record: "Mourad ? Je ne suis pas certain qu'il soit heureux, lance-t-il dans un grand éclat de rire, avant d'ajouter: "Non, non, il n'y avait pas de deal." Est-ce le scénario du match face au MHR, surclassé en première période, mais finalement capable de priver le RCT d'un bonus offensif, qui semblait pourtant tendre les bras aux Toulonnais, toujours est-il que cette "forme de déception", signalée par son manager Fabien Galthié, valait aussi samedi pour l'ancien joueurs des Saracens.

"Je pensais être plus heureux, avoue-t-il. Je suis un peu frustré à cause du match. On a été très bons pendant 20 minutes. Après, on s'est endormis un peu. On est fatigués, on a besoin de notre semaine de repos (avec la trêve européenne). Mais je suis heureux de mon essai et je remercie tout le monde dans l'équipe pour ce record. Pour être franc, c'est quelque chose qui m'a toujours permis de m'évaluer, inscrire des essais. Si je marque des essais, c'est que j'ai fait mon job. C'est que j'ai participé au match. J'espère marquer à chaque match. Sinon, ça m'ennuie. Mais c'est plus facile avec des grands joueurs autour." Le talent ne trompe pas.