Le Real tient ses 40 !

Mais que ce fut dur pour les Madrilènes ! Alors que Séville menait 3-2 dans le temps additionnel jeudi face au Real Madrid (huitièmes de finale retour de Coupe du Roi), Karim Benzema a égalisé à 3-3.

C’est tout à son honneur, mais il pouvait difficilement faire autrement: quel supporter du Real Madrid aurait compris que Zinedine Zidane, sous prétexte qu’il veuille détenir seul le record de matches sans défaite dans le football espagnol, aligne une équipe type sur un huitièmes de finale retour de Coupe du Roi, après avoir remporté le match aller 3-0 ? Aucun, et c’est précisément ce que "Zizou" a fait, en laissant Cristiano Ronaldo, Benzema ou Modric sur le banc au coup d’envoi. Mais ce record a bien failli s'envoler, si un Karim Benzema "ronaldesque" n'avait pas égalisé dans le temps additionnel à 3-3 (alors qu'il venait d'entrer peu de temps auparavant) !

Sous l’impulsion de leur coach Jorge Sampaoli en mode pile électrique sur le bord du terrain, et ce dès les toutes premières minutes, les Sévillans – où Samir Nasri a commencé remplaçant, au contraire de Wissam Ben Yedder, Adil Rami et la nouvelle recrue Clément Lenglet – ont attaqué pied au plancher et ont sérieusement bousculé le Real. Ce match a été remarquable d’intensité du début à la fin. Les Sévillans ont obtenu une ribambelle d’occasions franches (6e, 27e, 28e, 63e, 65e, 75e, 85e, 86e), notamment par Ben Yedder ou Stefan Jovetic, très en vue pour sa première avec son nouveau club.

Après l’ouverture du score de Danilo contre son camp (10e), Marco Asensio a égalisé au retour des vestiaires au terme d’un slalom fantastique (1-1, 48e), mais ça n’a pas calmé les ardeurs des Andalours, qui ont doublé la mise par Jovetic (2-1, 63e) puis l’ont triplé par Iborra (3-1, 77e). Sergio Ramos a vite permis au Real de revenir à 3-2 sur penalty, d’une "panenka" (83e), avant que Benzema – avec de la réussite sur son tir final – n’arrache donc le 40e match consécutif sans défaite des Merengue (3-3, 90e+3).


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement