Domino’s Ligue 2 : Robert Malm et les outsiders

Panoramic

La Domino’s Ligue 2 est déjà de retour ! Le premier multiLIGUE 2 débutera vendredi à 20h00 sur beIN SPORTS 1 avec déjà quelques belles affiches comme AC Ajaccio-Troyes, Valenciennes-Auxerre ou encore Grenoble-Sochaux. L’occasion pour Robert Malm, le monsieur L2 de beIN SPORTS aux côtés de Samuel Ollivier, de nous livrer son sentiment sur les 20 formations qui l’animeront. Place aux outsiders qui tenteront de créer une petite surprise en se frayant un chemin vers les sommets.
 

AC Ajaccio


Je vois l’AC Ajaccio en outsider et non en favori. Tout simplement parce que je ne sais pas comment a été digéré ce match de barrage face à Toulouse et ainsi que les à-côtés du match fou face au Havre. Il faut savoir qu’ils ont encore un match à huis-clos à jouer, l’entraîneur Olivier Pantaloni a été suspendu quatre matchs, dont un avec sursis. Les joueurs ont pris de lourdes sanctions aussi. Je sais qu’Olivier Pantaloni et son staff vont faire le job pour rester sur la belle dynamique du dernier exercice et en faire un outsider, qui peut se transformer en favori au fil de la saison. 

Nancy

 

On aurait presque pu les mettre en favoris mais ils sont revenus de tellement loin la saison dernière… A un moment donné, on a cru que ça allait être la catastrophe mais Didier Tholot est arrivé au bon moment. C’était quand même le 4ème entraîneur de la saison après Pablo Correa, Vincent Hognon et Patrick Gabriel… Je respecte énormément le président Rousselot qui a un peu laissé sa santé l’an passé. J’ai vu qu’un recrutement intelligent avait débuté avec Ernest Seka de Strasbourg et Danilson da Cruz de Reims. Rien qu’avec ces deux joueurs-là, défensivement, ça va être costaud,

D’autant plus que Geoffrey Jourdren et Jérémy Clément sont toujours là. Tu peux voyager comme on dit. Pour moi, l’ASNL a de l’allure, même si, pour moi, il faudrait encore peut-être un ou deux éléments sur le plan offensif pour vraiment être solide. Cela va peut-être leur manquer sur le début de saison mais le Mercato est encore long. Mais attention, Maurice Dalé (ndlr : 50 buts marqués en L2 en 202 matchs) peut également très bien faire l’affaire. 
 

Clermont


Après une saison commencée par Corine Diacre, puis terminée par Pascal Gastien, Clermont fait partie des outsiders cette Ligue 2 après un bel exercice l’an passé (6ème). L’effectif a légèrement bougé avec les départs de Paul Bernardoni (retour de prêt de Bordeaux, puis prêté à Nîmes en Ligue 1), Thomas Fontaine (Reims), Joseph Lopy (Orléans) et Ludovic Ajorque (Strasbourg). Florian Ayé (Auxerre) le remplace. Du côté des arrivées, on peut noter celle de Johan Gastien (Brest), le fils du coach. On va voir ce que ça va donner.

bernardoni


Sochaux

 

Sochaux c’est une vraie table rase parce qu’on a connu des moments très chauds entre les supporters, le club et le propriétaire chinois Wing Sang Li. Les fans ont peur de voir leur club disparaître. Aujourd’hui, on a des investisseurs basques qui sont là. Des joueurs d’origines étrangères sont arrivées, la défense a été changée. Si l’on prend le onze de l’an passé, il ne reste que Maxence Prevot et Jeando Fuchs.

Le club n’a pas su conserver Florian Martin, Mickaël Alphonse, Yohan Touzghar, Aldo Kalulu, Florian Tardieu ou encore Adolphe Teikeu. Il ne reste quasiment plus personne, à part Pierre Gibaud ou Jean Ruiz. J’avoue que quand je regarde l’effectif, je n’en connais plus beaucoup… Aujourd’hui, on va découvrir une toute nouvelle équipe avec des joueurs que l’on ne connaît pas pour la plupart. 

Paris FC 
 

Le PFC est entre limite outsider et équipes vont d’abord pour le maintien. Il ne faut pas oublier qu’ils ne devaient pas être en Ligue 2 la saison dernière : cela devait être Bastia. Le PFC a surfé sur cette vague avec ce repêchage. On a découvert pas mal de joueurs qui n’étaient pas destinés à évoluer dans un premier temps en Ligue 2 et quand tu vois comment les choses se sont passées, tu te dis que c’était plutôt pas mal.

Il faudra voir avec le départ du coach Fabien Mercadal vers Caen qui a pris avec lui Malik Tchokounté, qui était très important la saison passée. Ça n’était pas prévu. Même si Mécha Bazdarevic, qui est arrivé pour le remplacer, connaît très bien ce championnat. Il est déjà monté par le passé avec Istres et Grenoble. Il a été longtemps le sélectionneur de la Bosnie mais il va vite s’adapter à la Ligue 2. Le PFC est un peu en transit.
 

pfc