Burkina Faso

Coupe d'Afrique des Nations Total, Gabon 2017 : Le Burkina comme en 2013 ?

Retrouvez la présentation du Burkina Faso, qui affronte le Gabon pour son deuxième match de la compétition.

Population : 20 millions d'habitants
Sélectionneur : Paulo Duarte
Surnom : Les Etalons
​Palmarès / Participations CAN : néant / 9


Depuis quelques années maintenant, le Burkina Faso est redevenu une équipe qui compte sur l’échiquier africain. Une formation athlétique, composée de joueurs techniques et très souvent redoutée. Pour cette édition au Gabon, les Etalons, surnom de la sélection nationale, seront une nouvelle fois très attendus. Ils devront faire avec la concurrence qui s’annonce très rude.  Le Burkina Faso affrontera au premier tour le Gabon, pays organisateur, le Cameroun et la Guinée-Bissau : groupe relevé mais ouvert. Dans un récent passé, les hommes de Paulo Duarte, sélectionneur du Burkina Faso, ont prouvé leur valeur en atteignant notamment la finale de la CAN 2013 en Afrique du Sud. Une qualification pour les quarts de finale au Gabon serait le minimum pour les Etalons. L’objectif est dur à atteindre mais à la portée des coéquipiers de l’ancien milieu de Marseille, Charles Kaboré.

Bien parti dans les qualifications pour la Coupe du Monde 2018, le Burkina Faso peut se reposer sur une ossature rassurante. Yago, Koné, Pitroipa, Bertrand et Alain Traoré ou encore Kaboré : tous se connaissent depuis plusieurs années et sont bien décidés à aller le plus loin possible. Une stabilité symbolisée par le règne de Paulo Duarte, sélectionneur de 2007 à 2012, puis de retour fin 2015. Talent, sérénité, expérience : les ingrédients sont tous réunis pour aller le plus possible.  

La stabilité d’un effectif n’est pas monnaie courante en Afrique. Le Burkina Faso fait presque office d’exception. Depuis quelques années, on retrouve souvent les mêmes joueurs convoqués : Pitroipa, les frères Traoré, Kaboré, Yago, Nakoulma. Un noyau dur qui constitue la principale force cette équipe redoutable au mécanisme bien huilé.

Il est à la fois un point fort mais peut-être aussi un point faible. Hervé Kouakou Koffi (20 ans), le très jeune gardien des Etalons, s’apprête à garder les buts du Burkina Faso pour sa première CAN. Un choix fort de la part du sélectionneur national, Paulo Duarte, qui a décidé de propulser le gardien de l’ASEC Mimosa (Côte d’Ivoire) au poste de n°1. Un choix risqué aussi puisqu’à seulement 20 ans, Koffi manque encore d’expérience. 

Paulo Duarte est l’un des sélectionneurs historiques du Burkina Faso. Une histoire d’amour qui dure depuis quelques années. Et comme dans toutes les « love story », il y a eu des hauts et des bas. Après une idylle de cinq ans entre 2007 et 2012, Paulo Duarte a quitté le Burkina Faso pour d’autres aventures. Le Gabon, Boca FC puis le CS Sfaxien (Tunisie) n’ont pas permis à la carrière du coach portugais de décoller. Paulo Duarte a fini par retrouver son premier amour fin 2015 avec comme principal objectif, une bonne participation à la CAN et surtout une qualification pour la Coupe du Monde 2018. Des objectifs élevés mais dans les cordes du patron des Etalons. 

Les frères Traoré, Alain et Bertrand, sont très respectés et appréciés au Burkina Faso. Si en France, Alain est plus connu (Lorient, Auxerre, Monaco), Bertrand est peut-être le plus talentueux. Agé de 21 ans, Bertrand Traoré appartient à Chelsea qui l’a prêté cette saison à l’Ajax Amsterdam afin de gagner du temps de jeu. Une bonne idée puisque le jeune étalon fait bonne impression au Pays-Bas avec déjà quatre buts inscrits et une activité très intéressante dans le jeu. Le benjamin des frères Traoré sera particulièrement attendu au Gabon où il devra mener l’attaque du Burkina-Faso. En confiance et en forme, Bertrand Traoré pourrait même être l’une des révélations de la CAN. Pour le plus grand bonheur des Etalons. 

La tâche est compliquée pour le Burkina Faso mais loin d’être insurmontable. Le groupe A avec notamment le Cameroun et le Gabon sera disputé mais ouvert. Les Etalons préparent cette CAN dans la sérénité avec un noyau de joueurs solide. Enfin, les hommes de Paulo Duarte ont acquis une certaine expérience qui leur permettra de gérer sans problème les matchs à enjeux. Dans ce groupe où le Cameroun et le Gabon partent favoris, notre rédaction mise sur une qualification surprise des Etalons. 

 

L'AVIS DE GERNOT ROHR (CONSULTANT CAN beIN SPORTS)

 

 

> La présentation de la RD Congo
> La présentation du Togo
> La présentation de l'Ouganda
> La présentation du Zimbabwe
> La présentation de la Guinée-Bissau


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement