Twitter

Paire, quelle sensation !

Benoît Paire s’est qualifié vendredi pour le dernier carré du tournoi de Metz en domptant David Goffin, futur adversaire des Bleus en finale de la Coupe Davis.

Il a eu du mal à cacher son émotion. Vainqueur de David Goffin, douzième joueur mondial et forcément favori de cet affrontement en quarts de finale de l’Open de Moselle, après un match de trois sets et plus de 2h20 de jeu qui l’aura vu passer par tous les états, Benoît Paire (41e) avait presque les larmes aux yeux après ce succès 7-6 [3], 5-7, 7-6 [7].

"Je suis content, il n’y a pas d’autre mot. C’est pour ça que je joue au tennis, pour vivre des émotions comme ça, pour être content de jouer et heureux d’être sur le court. Et c’est le cas en ce moment, donc voilà, je profite", a confié l’Avignonnais au micro d’Eurosport. Il aurait pourtant pu se décourager après un deuxième acte où il s’est retrouvé à deux points du match, à 5-4 en sa faveur, avant d’encaisser trois jeux consécutifs, dont un blanc sur sa mise en jeu.

"C’est une force que j’ai, j’arrive à ne pas lâcher, reconnaît-il. J’ai envie de me battre sur chaque point, même quand je me fais breaker au troisième alors que je mène 40-0…" Des obstacles qu’il a su surmonter pour finalement s’imposer en costaud, avec notamment 20 aces décochés face au Belge. Qu’il ne retrouvera pas, selon lui, en finale de la Coupe Davis, puisqu’il estime n’avoir aucune chance d’être retenu par Yannick Noah. Même si le capitaine des Bleus n'a pu que suivre avec attention cette rencontre…


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement