Valverde, menacé, a dirigé l'entraînement du Barça

Reuters

 

L'entraîneur du FC Barcelone Ernesto Valverde, en pleine tourmente et visé par des rumeurs de limogeage, s'est présenté comme prévu à la reprise de l'entraînement lundi et a dirigé la séance normalement, a-t-on appris de source proche du club.
 
Après une semaine cauchemardesque, Ernesto Valverde (55 ans) est arrivé trois heures avant le début de l'entraînement du Barça (prévu à 10h00 GMT) dans les installations de la cité sportive Joan Gamper, le centre d'entraînement du club, qu'il a quitté en voiture vers 13h00 GMT, a rapporté la presse sportive espagnole.
 
Selon le journal sportif catalan El Mundo Deportivo, les dirigeants du Barça se sont déjà réunis dans la nuit de dimanche à lundi pour évoquer son avenir, et Valverde a rencontré le président Josep Maria Bartomeu pendant près d'une heure lundi, juste avant la réunion ordinaire du conseil d'administration ("Junta directiva") du FC Barcelone, prévue à 14h00 GMT au Camp Nou.
 
Auparavant, le technicien a dirigé l'entraînement du Barça, le premier après les trois jours de repos accordés aux joueurs au retour d'Arabie Saoudite, où le club blaugrana a été éliminé en demi-finale de Supercoupe d'Espagne par l'Atlético Madrid (3-2). 
 
Ebranlé par les déconvenues en Ligue des champions (Roma en 2018, Liverpool en 2019), critiqué par les supporters pour le manque de brillant de son jeu, lâché par ses dirigeants, qui sont allés rencontrer l'ex-légende catalane Xavi à Doha (Qatar) pour lui proposer son poste, Valverde a vu sa situation se fragiliser ces derniers jours.
 
Xavi (39 ans), actuel entraîneur du club qatarien d'Al Sadd, a refusé d'entraîner son club de coeur dans l'immédiat, mais les dirigeants barcelonais auraient continué à sonder plusieurs techniciens pour remplacer Valverde, selon la presse espagnole.
 
En cas de destitution de Valverde, le Barça pourrait confier (au moins momentanément) la charge de l'équipe première à l'entraîneur de la réserve, Javier Garcia Pimienta. Mais les noms de l'Argentin Mauricio Pocchetino (47 ans), limogé de Tottenham en novembre, du sélectionneur néerlandais Ronald Koeman (56 ans), ou encore de l'Espagnol Quique Setien (61 ans) circulent déjà comme prétendants au poste.
 
Outre l'échec en Supercoupe et les atermoiements sur l'avenir de son entraîneur, le Barça a subi un autre coup dur, dimanche: le club catalan a perdu son attaquant-star Luis Suarez pour quatre mois, après une opération du genou droit.