Euro-2016 - Portugal: Ronaldo, des larmes de 2004 à la revanche 2016?

Reuters

En pleurs à 19 ans après la finale de l'Euro-2004 perdue contre la Grèce, Cristiano Ronaldo retente sa chance à 31 ans, pour son septième tournoi majeur.

Euro-2004 - ÉclosionLe monde entier apprend à connaître le prodige de Manchester United, qui ne peut retenir ses larmes à 19 ans sur la pelouse de l'Estadio da Luz à Lisbonne après la défaite contre la Grèce (1-0). Il coûte un penalty au match d'ouverture en voulant défendre, car il lui arrivait de se replier en début de carrière. Chose qu'il continuera de faire ensuite, il inscrit 2 buts, dont un en demi-finale contre les Pays-Bas (2-1), et gagne sa place de titulaire.

Six matches, 2 buts.

Mondial-2006 - CollisionsLe Portugal va jusqu'en demi-finale, stoppé par... la France (1-0). Si Ronaldo a marqué 1 but, un penalty contre l'Iran, le tournoi est marqué par les confrontations contre les Pays-Bas et l'Angleterre. En 8e contre les "Oranje" (1-0), il ne joue que les premières minutes, victime d'un tacle à la hanche de Boulharouz dans un match arrosé de 16 cartons dont 4 rouges. En quarts contre les Anglais (0-0, 3-1 t.a.b.), Cristiano est accusé d'avoir réclamé l'exclusion de son coéquipier à ManU Wayne Rooney.

Six matches, 1 but.

Euro-2008 - AbnégationArrivé blessé au pied droit, sur la lancée de sa Ligue des champions victorieuse, il est ménagé, laissé au repos au dernier match de poules contre la Suisse, perdu 2-0, car le Portugal était déjà qualifié. Il ne marque qu'un but, contre la République tchèque (3-1) et s'arrête en quarts de finale face à l'Allemagne (3-2), match où il ne pèse pas.

Trois matches, 1 but.

Mondial-2010 - FinitionRonaldo arrive en Afrique du Sud avec un problème de finition. Il reste sur une longue série de match sans marquer avec la Selecçao. Il se libère enfin en signant le dernier du 7-0 contre la Corée du Nord, son premier après onze matches de mutisme qui ont suscité les critiques et fâché CR7 contre la presse. Il ne peut rien en 8e de finale contre l'Espagne (1-0), futur vainqueur.

Quatre matches, 1 but.

Euro-2012 - FrustrationRonaldo conduit son équipe jusqu'en demi-finale, en marquant 3 buts. Il réussit un doublé contre les Pays-Bas (2-1), et résout le quart contre la République tchèque (1-0), deux de ses victimes préférées lors des Euros. Mais sa compétition s'arrête sur une énorme frustration personnelle et son visage crispé. Pour avoir voulu le poste de cinquième et dernier tireur de la série, il ne peut même pas botter son tir au but, le Portugal a perdu avant, encore contre l'Espagne (0-0, 4-2 t.a.b.).

Cinq matches, 3 buts.

Mondial-2014 - Illusion"C'était une erreur d'entretenir l'illusion que le Portugal pourrait être champion du monde", lâche Ronaldo. Arrivé blessé au genou gauche, il est hors du coup, coule avec les siens au premier match contre l'Allemagne (4-0), future championne du monde. CR7 marque tout de même un but pour du beurre contre le Ghana (2-1) sur son talent, mais est éliminé dès le premier tour. Il aurait fallu écraser les "Black Stars", démobilisés et en conflit pour une histoire de primes, pour passer à la différence de buts. La Selecçao s'efface devant les États-Unis.

Trois matches, 1 but.

Euro-2016 - Consécration?Douze ans après Lisbonne, CR7 espère faire pleurer lui-même le pays organisateur. Avec 3 buts il a hissé le Portugal jusqu'à la finale, et a rejoint Michel Platini au nombre de buts marqués à l'Euro. "On ne peut pas dire qu'il +égale+ le record de Platini", s'agace auprès de l'AFP Alain Giresse, champion d'Europe avec +Platoche+ en 1984. "Michel a mis ses 9 buts en cinq matches et un tournoi, pas en 20 matches et quatre tournois! C'est bien, ce qu'il a fait, hein, attention, mais ce n'est pas du tout le même record que Michel". Pour marquer vraiment l'histoire, il lui faut donc gagner, et sécher ses larmes.

Six matches, 3 buts.

Bilan avant la finale:

Euros: 20 matches, 9 buts

Mondiaux: 13 matches, 3 buts

Total: 33 matches, 12 buts