Hoffenheim humilié à domicile par Mayence

AFP

 

Hoffenheim a raté l'occasion de grimper à la 4e place du Championnat d'Allemagne, à un point du duo Leipzig-Bayern et à deux du leader Mönchengladbach, en s'effondrant à domicile 5 à 1 devant Mayence, pourtant réduit à dix, dimanche, en clôture de la 12e journée.
 
Hoffenheim (8e, 20 pts) restait pourtant sur cinq victoires d'affilée alors que Mayence avait subi deux défaites de rang dont un retentissant 8-0 à Leipzig et une victoire à Munich face au Bayern.
 
Mais dimanche, les plus de 23.000 spectateurs du Rhein-Neckar-Arena n'ont jamais eu l'occasion de vibrer, leur équipe ayant été dominée et menée 3-0 après l'heure de jeu.
 
L'ouverture du score illustre parfaitement la combativité de Mayence: après avoir récupéré un ballon à la suite d'un coup franc d'Hoffenheim, Levin Oztunali est allé tromper le gardien local Oliver Baumann d'un beau tir (33e). La domination des visiteurs a conduit Pavel Kaderabek à tromper son propre gardien (52e), avant que Pierre Kunde ne marque le premier de ses deux buts personnels à la suite d'un contre rapidement mené (62e).
 
Si Andrej Kramaric a réduit le score (83e), il était déjà non seulement trop tard, et cela n'a pas empêché Mayence d'ajouter deux autres buts dans le temps additionnel.
 
Dans le premier match dominical, Augsbourg (12e) a écrasé 4-0 le Hertha Berlin (14e), réduit à dix après l'exclusion de son gardien Jarstein (28e), pour quitter la zone rouge (12e).
 
Samedi, le Bayern avait poursuivi son show en allant passer quatre buts (4-0) à Düsseldorf deux semaines après avoir infligé la même correction à Dortmund. Les tenants du titre ne sont plus qu'à un point du leader Mönchengladbach, croqué 2-0 par l'Union Berlin dans la capitale
 
Mais les Bavarois ne sont que 3e, à égalité de points (24) avec le RB Leipzig après sa démonstration sur le terrain de l'avant-dernier Cologne (4-1).
 
Vendredi soir, Dortmund, justement, était passé tout près de l'humiliation devant le dernier Paderborn. Mené 3-0 à la pause, le Borussia a réussi à revenir à 3-3 dans le temps additionnel.
 
Et les joueurs ont été sifflés avec des cris "honte à vous" lors de leur apparition à la traditionnelle réunion annuelle du club, dimanche matin. Un nouveau faux-pas, mercredi à Barcelone, en Ligue des champions risquerait de coûter sa place à l'entraîneur suisse Lucien Favre.