Ligue des Champions - Real Madrid / Zinédine Zidane: "Je n'ai rien à démontrer"

Zinédine Zidane est apparu très serein en conférence de presse, à la veille du choc entre le Real Madrid et le PSG en 8èmes de finale de la Ligue des Champions (en exclu mardi à 20h45 sur beIN SPORTS 1).


Mis sous pression par les résultats décevants du Real Madrid ces dernières semaines et l'imminence du choc face au Paris Saint-Germain, mercredi soir au Santiago-Bernabeu en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, Zinédine Zidane ne s'est pas pour autant départi de son calme habituel mardi en conférence de presse. Devant les journalistes venus en nombre, l'entraîneur français de la Maison Blanche a tenu à dédramatiser l'enjeu.

"On ne changera pas les commentaires des gens, je travaille, je suis à fond dans ma passion. J'essaie de transmettre des choses, je n'ai rien à démontrer. Ce qu'on veut faire, c'est faire un bon match de football. On ne s'intéresse pas à ce qui se dit autour. Etant Marseillais, forcément il y a une rivalité qui a toujours été là, mais rien de plus. C'est Real Madrid-PSG. Je me dis juste que c'est une belle équipe de football, très forte, qui nous mettra certainement en difficulté, mais on va tout faire pour faire un grand match. On est juste très content de se dire qu’on va faire un match comme celui-là. Aujourd'hui, il n'y a pas de pression particulière. On a préparé notre semaine comme d’habitude. Demain (mercredi) avant le match, il y a aura sans doute un peu plus de pression, mais c'est normal. Je vais prendre du plaisir".

 


Kovacic pour gêner Neymar ?


Interrogé sur le duel à distance entre Cristiano Ronaldo et Neymar, Zizou la joue encore collectif: "Ce sont des joueurs qui font des choses extraordinaires, je ne vais pas les comparer. Ce n'est pas un duel Neymar-Ronaldo. Tous les aficionados veulent juste voir un beau match de football". Son cas personnel ne le préoccupe pas non plus, du moins en apparence: "Je me concentre uniquement sur le match, je ne peux que contrôler ce qu’on fait sur le terrain. Mon avenir importe peu". Même la déclaration de son ancien coéquipier, Guti, qui s'est dit prêt à lui succéder si nécessaire, ne semble pas l'avoir atteint, du moins en apparence: "Il est capable, il est prêt et se prépare, il l’a dit. C’est un joueur et entraîneur de la Maison Blanche, alors pourquoi pas". 

En attendant, Zinédine Zidane a refusé de rentrer dans les détails concernant sa future tactique. La BBC ? Le 4-4-2 ou le 4-3-3 ? Matteo Kovacic pour gêner Neymar ? "Je ne peux pas vous dire qui va jouer et comment on va jouer. Sur le schéma, c'est un secret, je ne peux rien dire, a ainsi lâché avec le sourire l'ancien meneur des Bleus. Ce qui m'intéresse, c'est de voir mes joueurs à fond. Vous verrez comment on va commencer le match, mais le plus important c'est ce que l'on va faire sur le terrain". Double champion d'Europe en titre, le Real Madrid a toujours atteint les demi-finales de la Ligue des Champions ces sept dernières saisons.