Reuters

Arsenal moqué par la presse britannique

Les médias britanniques tirent à boulets rouges sur Arsenal, humilié par le Bayern Munich mercredi (5-1). 

"Humilié, Arsenal capitule après la blessure de Koscielny face à un Bayern cinq étoiles qui confirme les échecs de Wenger en Ligue des champions". Lourdement battu sur la pelouse du Bayern Munich, mercredi soir en huitièmes de finale aller, Arsenal va sans doute être éliminé à ce stade de la compétition pour la septième fois consécutive. et la presse britannique s'en donne à cœur joie pour pointer du doigt les échecs des Gunners, à l'image de ce titre du Daily Mail. "S'ils poursuivent comme ça encore plus longtemps, il y aura bientôt un nouvel événement à fêter au mois de février: Mardi gras, la Saint-Valentin et l'élimination d'Arsenal en Ligue des champions", écrit même Martin Samuel.

Outre les joueurs, les médias d'outre-Manche tirent à boulets rouges sur Arsène Wenger, qui n'est plus considéré comme l'homme de la situation. "La pression s'accentue sur Wenger après une humiliation totale", titre le Mirror"Je pense à Arsène Wenger, c'est peut-être sa plus mauvaise période avec Arsenal. Il doit sérieusement reconsidérer son avenir à Arsenal, car c'est de plus en plus problématique", a même déclaré un ancien de la maison, le défenseur Martin Keown. Attaquant de légende du club londonien, désormais consultant, Ian Wright n'a pas caché sa colère sur les réseaux sociaux, dépité par le spectacle proposé par son ancien club. 

Pour d'autres, comme le Evening Standard, le départ de la star de l'équipe, Alexis Sanchez, au prochain mercato ne fait plus aucun doute comme le prouve son dépit sur le cinquième but du Bayern. "Cette équipe d'Arsenal n'est pas crédible à ce niveau et Sanchez le sait. A 28 ans, il est au sommet de sa carrière et n'a pas le droit à l'erreur sur son prochain contrat", écrit le Daily Mail. Presque éliminé en Ligue des champions, quatrième de Premier League à dix points du leader Chelsea, Arsenal n'a quasiment plus que la FA Cup (huitième de finale face à Sutton ce week-end), pour espérer remporter un titre cette saison. 

   


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement