Toulouse-Dupont: "Je ne suis pas fatigué..."

ICON SPORT

A l'heure où la concurrence à son poste de demi de mêlée, sans aucun doute la plus relevée en équipe de France, semble marquer le pas (Machenaud, Serin...), le jeune Antoine Dupont, lui, vit un début de carrière idéal, ou presque, sous le maillot du Stade Toulousain. Avec déjà 4 essais inscrits en 4 matches de Top 14 tous joués en tant que titulaire. Au points qu'il se murmure que l'ancien Castrais pourrait prendre les galons de titulaire en bleu à l'occasion de la prochaine tournée de novembre. En attendant, Dupont s'apprête à découvrir le Challenge Européen sous ses nouvelles couleurs, à l'occasion de réception des Blues de Cardiff vendredi, à Ernest-Wallon (21 heures). Une affiche digne de la Champions Cup.

"Je me sens très bien, je n'ai pas joué le week-end dernier (match nul 20-20 à Sale), donc je ne suis pas fatigué (sourire)", lance l'une des recrues déjà les plus rentables de la dernière intersaison. Dupont l'avoue sans détour: son intégration ne pouvait pas mieux se passer. "En changeant de club (il évoluait depuis 3 saisons au CO, où il a connu ses débuts professionnels), j'avais un peu d'appréhension, reconnaît-il, avouant "aussi que le fait que Toulouse avait eu une saison difficile l'an passé" avait pu nourrir ces quelques doutes. Mais la nouvelle dynamique du Stade, 3e du Top 14 (5 victoires, 1 nul, 1 défaite) à 3 points du leader lyonnais, a contribué à cette adaptation si rapide. Mais Dupont, parce qu'il "pue le rugby" surtout, n'avait pas de meilleur passeport pour se faire sa place dans l'effectif du club français le plus titré. 

Le XV toulousain : Médard - Mjekevu, Poï, Fickou, Guitoune - (o) Doussain, (m) Dupont - Cros, Gallan, Kunatani - Maestri, Faasalele (Cap.) - Neti, Ghiraldini, Aldegheri

Remplaçants : Roumieu, Castets, Verhaeghe, Elstadt, Bézy, Ntamack, Tauzin,Van Dyk.