Mercato : Sala, le serial-buteur de Nantes sur le départ ?

FEP / Panoramic

Pas la peine d'effectuer un sondage auprès du peuple jaune, celui de la Beaujoire. Aucun supporter du FC Nantes ne souhaitera le départ d'Emiliano Sala, co-meilleur buteur des cinq grands championnats européens, avec Kylian Mbappé. On rappelle que l'attaquant argentin a inscrit 12 buts des 24 buts des Canaris en Ligue 1 cette saison. Et pourtant, le club mariligérien pourrait se séparer de son buteur providentiel, sans que ce soit une demande de ce dernier.

Le FCN avait bloqué en fin d'été le départ de Sala vers Galatasaray, ce qui avait beaucoup contrarié le principal intéressé. Mais cet hiver, comme l'écrivaient en début de semaine 20 Minutes et Ouest-France, les dirigeants des Jaune et Vert ne s'opposeront à une vente du n°9, si jamais une belle offre venait à arriver. Les regards se tournent vers l'Angleterre, du côté d'Everton, Wolverhampton, West Ham et Fulham, qui seraient capables de débourser une somme approchant des 30 millions d'euros que réclame Waldemar Kita. Le problème pour Nantes est que Sala sera en fin de contrat en 2020, et que le dossier de sa prolongation n'avance pas d'un pouce. S'ils veulent réaliser une "belle" vente avec leur attaquant, les dirigeants des Canaris sont donc assez pressés par le temps. Dès juin prochain, la valeur de Sala aura probablement baissé.

Vahid ne veut pas de départ

L'autre point à prendre en compte est cet accord passé avec Bordeaux lors du transfert de Sala en 2015. A l'époque, il a été convenu que les Girondins récupèrent 50% de la plus-value de la revente du natif de Cululu. Comme Sala a acheté environ 1 million d'euro par les Canaris, si Nantes transfère son attaquant pour 30 millions cet hiver, seulement 15,5 millions iront dans les caisses du club. Et Bordeaux récupérera la somme rondelette de 14,5 millions d'euros, ce qui serait virtuellement le quatrième plus gros transfert de son histoire (après Malcom, Gourcuff et Wiltord).

Waldemar Kita aura une décision difficile à prendre dès cet hiver. D'autant que son entraîneur, Vahid Halilhodzic, qui n'est pas pour rien dans la bonne forme de Sala (9 buts en 9 matches depuis son arrivée), s'est clairement positionné sur le sujet. "Je ne me suis jamais posé la question de son départ, a lancé "Coach Vahid" après la victoire contre Marseille (3-2), rapporte Presse-Océan. Tant mieux si on parle de lui partout. Mais pourquoi je serai inquiet ? Il ne peut pas partir, je ne pense pas. Je lui tire mon chapeau sur ce qu’il a montré sur le début de saison, c’est un mec adorable et pour travailler, il est exceptionnel, c'est un plaisir alors c’est normal qu’on parle de lui ailleurs. Avant, c'était ses voisins qui parlaient de lui, aujourd'hui, c'est le monde entier. C’est comme ça. Il est encore sous contrat pendant un an et demi. Je suis tranquille vis-à-vis de ça, j’ai d’autres soucis. Pour moi il n’y a aucun problème. Je ne sais pas peut-être pas tout ce qui se passe dans mon dos, peut-être que certains profitent de mon travail, mais bon... Je profite et j’ai beaucoup de plaisir à travailler avec les joueurs. Le reste, on verra. J’ai peut-être mon mot à dire aussi." Tout est dans le "peut-être"...