Sidibé: "Un petit parfum de défaite"