Icon Sport

Malcom offre le derby aux Girondins

Un éclair de Malcom a suffi à Bordeaux pour l’emporter à Toulouse (1-0), vendredi soir, en ouverture de la 6e journée de Ligue 1.

Et Malcom a surgi. Dans un derby de la Garonne qui semblait se diriger tout droit vers un décevant 0-0, qui aurait été le deuxième consécutif pour Toulouse et Bordeaux, l’homme en forme de ce début de saison côté girondin, servi par François Kamano à l’entrée de la surface, est venu placer une frappe limpide sous la barre d’Alban Lafont (1-0, 69e). Son troisième but de la saison après son doublé inscrit à Lyon (3-3), sauf que celui-là compte triple pour le FCGB.

Les Bordelais, toujours invaincus, montent provisoirement sur le podium, avec 12 points. "Au-delà du classement, ce qui est important, c’était de gagner à nouveau, a réagi Jocelyn Gourvennec sur Canal+ Sport. Ce derby est toujours compliqué pour nous, et ça l’a encore été en première période parce qu’ils nous ont bien contrés. Mais on a su corriger ça. On a réussi à être plus précis dans les 25-30 derniers mètres et à marquer le but qu’il nous fallait."

Un Costil des grands soirs

L’entraîneur bordelais peut remercier Malcom, donc, mais aussi Benoît Costil, sur lequel les attaquants du TFC ont buté. Avec Andy Delort en pointe, soutenu par Corentin Jean, Ola Toivonen et Jimmy Durmaz, les Violets ont débuté ce match avec des intentions, mais le gardien était infranchissable, notamment en première période. "C’est toujours bien de faire quelques arrêts, a-t-il commenté. Il y a eu plein de situations qui était limites pour nous mais on a su mettre un superbe but."

De quoi donner des regrets aux joueurs de Pascal Dupraz, à la peine physiquement après l’heure de jeu, qui se retrouvent dixièmes. "On a fait une très bonne première mi-temps, on a joué haut, ils nous a juste manqué ce but..., a déploré Corentin Jean. Si on avait marqué, le match aurait été plus facile. Après, Bordeaux est une bonne équipe, ils ont marqué sur leur première grosse occasion et nous, à la fin du match, on a manqué un peu de ressources pour égaliser." Frustrant.


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement