Reuters

Ligue 1 : C'était le Pastore que Paris aime tant

Titularisé au milieu par Unai Emery, Javier Pastore a été à la base du succès parisien face à l'OL (2-1), l'Argentin étant à la passe sur les deux buts du PSG.

La prestation de Javier Pastore face à l’Olympique Lyonnais, dimanche, en clôture de la 30e journée ne fera sans doute qu’aviver les regrets nés de son absence au Camp Nou lors du match retour face à Barcelone. Une absence due à une énième blessure qui avait contraint Unai Emery à changer ses plans et à devoir composer sans un joueur à même de conserver le ballon quand bien même la pression devenait trop forte…

Dimanche, la pression était évidemment moindre, mais l’Argentin n’en a pas moins joué les sauveurs après une entrée en matière marquée par l’ouverture du score précoce d’Alexandre Lacazette. Un début de match compliqué qui ravivait les fantômes du Camp Nou. Mais c’était sans compter sur Javier Pastore qui, après une première fulgurance sous la forme d’une perforation plein axe en contre-attaque, allait combiner avec Angel Di Maria sur le côté droit de la surface avant de délivrer un service en or pour Adrien Rabiot (34e) puis travailler côté gauche avant de trouver Julian Draxler au point de penalty (40e). Le sort de la rencontre avait basculé.

Une fin de saison qui promet

"J'ai joué dans une position que j'aime beaucoup."

Javier Pastore

L’ancien Palermitain allait certes se montrer un poil moins brillant par la suite, et ce malgré une subtile talonnade dans la surface ratée d’un rien dans le temps additionnel de la première période ou une louche parfaite pour Edinson Cavani (60e), mais son travail défensif à la récupération allait être tout autant précieux.

Elu homme du match, Javier Pastore pouvait donc savourer et la victoire des quadruples champions de France et sa magnifique prestation. "J'ai joué dans une position que j'aime beaucoup, derrière les trois attaquants, a-t-il expliqué après la rencontre, affichant ses ambitions pour la fin de saison. J'ai une responsabilité, car je n'ai pas pu beaucoup jouer cette saison, je veux être décisif à chaque match !" Ses coéquipiers apprécieront. "Pastore fait un travail énorme sur les deux buts", a d’ailleurs apprécié Adrien Rabiot.


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement