Lyon a souffert

Reuters

Deux semaines après avoir coulé à Paris (5-0) avant la trêve internationale, l’OL s’est relancé en Ligue 1 en s’imposant lors de la venue de Nîmes (2-0), vendredi soir. Les trois points, voilà le plus important pour ces Gones qui remontent provisoirement sur le podium, en troisième position, avant la suite de cette 9e journée, d’autant qu’un marathon les attend avec cinq matches programmés en trois semaines, dont une double confrontation décisive contre Hoffenheim en Ligue des champions.

En l’absence de Nabil Fekir (victime d’une entorse à une cheville), les hommes de Bruno Genesio ont d'abord mis beaucoup de rythme en début de rencontre. Ils ont insisté dans l’axe, grâce à leur 4-4-2 losange avec Memphis Depay en numéro 10. Moussa Dembélé manquait quelques opportunités devant Paul Bernardoni (3e et 20e), avant de trouver la faille sur une longue ouverture de Marcelo (24e). L'international Espoir a ensuite raté le doublé (69e) et les Lyonnais, en souffrance, ont finalement inscrit le but du break en fin de match, par Memphis Depay (90e).

Durant une heure de jeu, les Crocodiles auraient en effet pu revenir au score à de nombreuses reprises. Ils ont surtout manqué de réussite, puisqu'aucune de leurs 23 tentatives (!) n’a pris à défaut Anthony Lopes, à l’image de cette frappe de Téji Savanier sur le poteau (40e) ou des tentatives hors-cadre des entrants Rachid Alioui (72e) et Umut Bozok (82e). Le promu aurait mérité d’égaliser, mais se retrouve finalement à enchaîner une huitième rencontre sans victoire.