Le PSG sans Kimpembe au Vélodrome

Reuters

La commission de discipline de la Ligue a eu la main lourde, mercredi, au moment d’examiner les différents cartons rouges sortis lors de la 9e journée de Ligue 1. Coupable d’avoir asséné un coup de poing à Clément Grenier, le défenseur de Monaco Andrea Raggi a ainsi écopé de cinq matches de suspension. Pour son coup de coude sur Daniel Congré, l’attaquant de Guingamp Marcus Thuram a, lui, écopé de quatre matches de suspension. Même sévérité à l’égard de Presnel Kimpembe, exclu lors du choc face à l’Olympique Lyonnais pour un tacle mal maîtrisé sur Tanguy Ndombélé. Le défenseur parisien en est quitte en effet pour trois matches de suspension et manquera donc les réceptions d’Amiens et de Lille et surtout le déplacement à Marseille à la fin du mois.

d

 

Une absence de poids pour le club de la capitale et ce d'autant plus que Marquinhos est régulièrement utilisé par Thomas Tuchel au milieu de terrain. Face à l’Olympique Lyonnais, c’est d’ailleurs Thilo Kherer qui était sorti du banc pour suppléer le champion du monde français, l’international allemand livrant là sa meilleure prestation depuis son arrivée au PSG cet été. Le technicien allemand pourrait néanmoins faire redescendre le défenseur brésilien s’il peut s’appuyer sur Marco Verratti et Adrien Rabiot en milieu de terrain.