Real Madrid : Bale retrouve (enfin) le sourire

Reuters

Oublié, presque enterré fin 2017, Gareth Bale vit actuellement une petite renaissance. Une éclaircie au milieu de la grisaille madrilène. Car si le club royal peine à être constant dans ses résultats, le Gallois, lui, semble avoir retrouvé un niveau très intéressant. Doublé face au Celta Vigo et à La Corogne, but contre Numancia en Coupe du Roi : la recrue la plus chère du Real Madrid (101 millions d’euros) totalise déjà cinq réalisations en 2018, soit deux de plus que lors de la première partie de saison. Un renouveau qui se confirme au niveau des chiffres, mais également sur le terrain. L’activité de l’ex-ailier de Tottenham n’est plus la même. Plus percutant, endurant et surtout précis, Bale se rapproche de plus en plus de son meilleur niveau.

L'AMOUR DE LUCARNE SIGNÉ BALE !

Un retour au premier plan qui ravit Zinédine Zidane, son entraîneur mais surtout son défenseur de la première heure. « Il retrouve sa meilleure forme et nous voulons prendre notre temps pour qu’il joue de plus en plus et qu’il redevienne titulaire, a notamment déclaré le coach madrilène. Il a changé depuis qu'il n'a plus de problème physique. Il est bien meilleur. Il démontre à quel point il est important. Nous espérons qu'il continue ainsi, en prenant de la confiance. » Depuis son retour de blessure lors du Mondial des Clubs en décembre dernier, Bale assure et peut se vanter d’avoir une stat à rendre jaloux certains attaquants : l’attaquant gallois tourne en effet à un but toutes les… 55 minutes !

> Les blessures de Bale passées au crible dans cet article 

d

 

A l’heure où le Real patauge, ce retour en forme tombe à pic. Avec un Bale de ce niveau, Zidane tient une alternative crédible aux récentes défaillances de son duo d’attaquants, Karim Benzema-Cristiano Ronaldo. Dans le sillage de ses performances, Bale a également retrouvé une certaine confiance. Celui qui a connu une vingtaine de blessures depuis son arrivée à Madrid est prêt pour relever les prochains défis, notamment en Ligue des Champions. « Le plus important était d'obtenir la victoire de l'équipe et de reprendre confiance, a expliqué le Madrilène.  La vérité, c'est que je préfère regarder le golf quand j'ai du temps libre que de penser au PSG. Il nous reste beaucoup de temps pour nous préparer. D'ici là, nous devons gagner tous nos matchs et nous assurer que la Ligue des Champions reste importante. » Paris est en tout cas prévenu…