Coupe du Monde 2018 : Brésil, opération rédemption