La Fifa veut plus de diversité et moins de supportrices "sexy" à l'écran

Reuters

La Fifa ne veut plus de gros plans intempestifs sur les spectatrices de la Coupe du monde. C’est Fedderico Addiechi, le responsable diversité de la fédération internationale de football, qui l’a annoncé mercredi en conférence de presse. Il a expliqué vouloir discuter de la question avec les différents diffuseurs nationaux, mais aussi avec ses propres équipes de production.

Car en effet, depuis le début du Mondial, les gros plans sur les spectatrices « sexy » dans les tribunes sont monnaie courante. Pour l’organisation internationale, cela relève du sexisme. Elle souhaiterait que la « diversité » des spectateurs soit mise en avant à la place.  

Durant cette édition de la Coupe du monde, si selon les experts de la Fifa les incidents racistes n’ont que peu existé par rapport aux prévisions, les actes sexistes auraient en revanche pullulé, qu'ils soient signalés ou non aux autorités locales.