France-Belgique : On note les Bleus

Reuters

Hugo Lloris (8) 

Doucement mais sûrement, il s’impose comme le meilleur gardien de cette Coupe du Monde. Le plus régulier en tout cas. Hugo Lloris a stoppé les sept derniers tirs cadrés subis. Face aux Belges, le capitaine de l’équipe de France a arrêté trois tentatives, dont une frappe en pivot à bout portant d’Alderweireld. Enorme Lloris…

Benjamin Pavard (6)

Le latéral des Bleus a connu une soirée à deux visages. La première mi-temps a été compliquée face à un Hazard en feu. Au retour des vestiaires, Pavard a resserré le marquage, obligeant le génie belge à sortir de sa zone. Au final, il s’en sort par mal surtout si l’on ajoute sa projection vers l’avant toujours aussi intéressante à l'image de cette frappe croisée en première mi-temps bien repoussée par Courtois. 

Raphaël Varane (9)

Il n’a pas peut-être pas marqué mais quel match de titan ! On lui promettait l’enfer face à Lukaku, il a finalement plané sur la rencontre. Le pauvre Lukaku est porté disparu à la suite de son duel avec le défenseur tricolore. Varane a réussi six dégagements décisifs le tout en ne commettant aucune faute dans le match. Son tacle salvateur devant Hazard en deuxième mi-temps est un modèle du genre. Calme et serein, le défenseur du Real Madrid n’est pas loin d’être le meilleur défenseur du Mondial. 

Samuel Umtiti (8)

Le match parfait pour le Catalan ! Héros d’une soirée historique, Umtiti a eu tout bon. Avec 100 % de duels gagnés, 7 dégagements défensifs et surtout un but salvateur, l’ancien Lyonnais a joué les premiers rôles ! Une performance dantesque quand on sait qu’Umtiti souffre un peu des genoux et n’est pas forcément à 100 %.  

Lucas Hernandez (7)

S’il a laissé quelques espaces face à l’Uruguay, Hernandez a rectifié le tir contre les Diables Rouges. Il a fermé son couloir à double tour. Et même s’il a souvent laissé Chadli toucher le ballon le long de la touche, Hernandez a défendu en contrôle et avec la grinta qui le caractérise. Il n’est pas étranger à la solidité défensive des Bleus depuis le début du Mondial. 

N’Golo Kanté (7)

Est-il encore nécessaire de dire que N’Golo Kanté a fait un très bon match ? Pas forcément. Quitte à être redondant, oui, le milieu de Chelsea a une nouvelle fois été irréprochable. Il a réalisé un abatage monstre devant la défense, gênant la relation milieu-attaque des Belges. Les Diables Rouges l’ont d’ailleurs rapidement ont compris et ont préféré passer par l’axe pour éviter le mur Kanté. Une petit stat’ pour la route ? Kanté a récupéré 8 ballons dans le match. Personne ne fait mieux. As usual…  

Paul Pogba (7)

Jeu simple, récupération à la pelle, passe vers l’avant et en première intention, technique juste : c’est officiel, les Bleus profitent d’un très grand Pogba en Coupe du Monde. Le milieu de Manchester United a remporté 5 duels aériens (record) et a réussi 90% de ses passes. Juste et combatif on vous dit… 

Blaise Matuidi (7) 

Même les détracteurs n’ont pas osé le critiquer hier. Matuidi a été essentiel aux Bleus face aux joueurs techniques belges. Dans les airs, au sol, en attaque, en défense, le milieu de la Juventus Turin s’est démultiplié. Avec six tacles (record), trois interceptions (record) et quatre fautes subies (record), le « Charo » peut être fier de son match. A ce niveau-là, il est incontestable…

Antoine Griezmann (6)

Il ne tient pas encore son match référence, mais Antoine Griezmann est encore décisif. Et c’est finalement ce qu’on lui demande. Comme face à l’Uruguay, le milieu de l’Atlético a déposé le ballon sur la tête d’Umtiti pour le but salvateur des Bleus. Dans le jeu, il est monté progressivement en régime pour être vraiment au top en deuxième mi-temps. Mine de rien, Griezmann a tenté six tirs mais en a cadré qu’un. Il a aussi réussi quatre centres dans la rencontre. Défensivement, il a très bien travaillé, récupérant au passage six ballons. 

Kylian Mbappé (7)

Le pauvre Vertongen n’a eu besoin que de 30 secondes pour comprendre la soirée compliquée qui l’attendait. Une accélération dévastatrice côté droit qui donnait le tempo de la soirée. Mbappé a été très bon même s’il n’a pas été décisif. Pourtant, il aurait pu l’être sans la maladresse de Giroud. Et que dire de cette passe de génie pour Giroud ? Juste magique.  

Olivier Giroud (5)

Son rôle est ingrat. Ok. Il perd beaucoup d’énergie à défendre. Ok. Son jeu en déviation fait du bien. Ok. Tout ceci est génial mais n’excuse pas son manque de réalisme en attaque. Giroud n’a toujours pas marqué le moindre but depuis le début du Mondial. Pire, il n’a cadré aucune de ses tentatives. Pourtant, les occasions, il s’en est procurées. Il a tenté six tirs sans succès et seulement 14 passes dans le match. Giroud est très important en attaque mais doit et peut mieux faire. En finale, il aura l’occasion de le montrer…