Coupe du Monde 2018 : Enfin une victoire pour les Saoudiens ?

Panoramic

L’Arabie Saoudite avait disparu des radars de la Coupe du Monde depuis 2006. En Russie, les Faucons disputeront leur cinquième Mondial. Pour valider leur ticket, les Saoudiens, 67èmes au classement FIFA, ont dû batailler jusqu’à la dernière journée du dernier tour des qualifications de la Zone Asie, après une victoire face au Japon à domicile (1-0). Avec 19 points, ils ont terminé derrière le Japon, et devant l’Australie. Une belle performance pour les joueurs du Royaume.  

D’autant plus que le sélectionneur hispano-argentin, Juan Antonio Pizzi, doit composer avec des joueurs locaux. Seulement trois joueurs évoluent en Espagne : Salem Al-Dawsari, Yahya Al-Shehri et Fahad Al-Muwallad. Tous les trois prêtés en Liga en janvier dernier, dans le cadre d’un accord entre les Ligues professionnelles des deux pays. En l’espace de six mois, ils ont disputé seulement trois bouts de matchs à eux trois.

Pour ce retour en Coupe du Monde, l’Arabie Saoudite a été placée dans le groupe A en compagnie de la Russie, contre qui elle jouera le match d’ouverture, l’Egypte et l’Uruguay. Pour se préparer au mieux, les Faucons sont du côté de la Suisse pendant trois semaines. Ils ont pu défier les Italiens contre qui ils ont perdu (2-1). Deux autres matchs suivront face au Pérou (3 juin) et l’Allemagne (6 juin). Peut-être pas la meilleure des façons pour prendre confiance.

Gardiens : Assaf Al-Qarny, Mohammed Al-Owais, Yasser Al-Musailem, Abdullah Al-Mayouf.

Défenseurs : Mansoor Al-Harbi, Yasser Al-Shahrani, Mohammed Al-Breik, Saeed Al-Mowalad, Motaz Hawsawi, Osama Hawsawi, Omar Hawsawi, Mohammed Jahfali, Ali Al-Bulaihi.

Milieux : Abdullah Al-Khaibari, Abdulmalek Al-Khaibri, Abdullah Otayf, Taiseer Al-Jassim, Houssain Al-Mogahwi, Salman Al-Faraj, Nawaf Al-Abed, Mohamed Kanno, Hattan Bahebri, Mohammed Al-Kwikbi, Salem Al-Dawsari, Yehya Al-Shehri.

Attaquants : Fahad Al-Muwallad, Mohammad Al-Sahlawi, Muhannad Assiri.

* La liste définitive des 23 sera communiquée d'ici le 4 juin.

 

Mohammad Al-Sahlawi est la vedette des Faucons. L'avant-centre a terminé co-meilleur buteur des éliminatoires de la Coupe du Monde avec 16 réalisations, en 14 matchs joués, autant qu’un certain Robert Lewandowski avec la Pologne. Le vif attaquant d’Al Nasr (Arabie Saoudite) est le serial buteur de sa sélection avec 23 buts en 24 matchs. Véritable renard de surface et joueur d’instinct, il tentera de convertir les occasions qui s’offriront à lui. Les défenses russes, égyptiennes et uruguayennes sont prévenues.

Juan Antonio Pizzi est aux commandes de la sélection saoudienne depuis novembre 2017. Il n’a donc pas du tout participé à la campagne de qualifications qui s’est étalée sur 2 ans. Le remplaçant du Néerlandais Bert Van Marwijk avait échoué les semaines auparavant à qualifier le Chili pour la Russie. Ce sera donc sa toute première Coupe du Monde sur un banc de touche, après y avoir participé en 1998 en tant que joueur avec la sélection espagnole.

Dans une poule avec le pays organisateur, poussé par tout un peuple, l’Egypte de Mohamed Salah et l’Uruguay de Luis Suarez et d’Edinson Cavani, il est compliqué voire impossible que l’Arabie Saoudite passe le premier tour. Les Faucons essayeront tout de même de gagner un match. La dernière victoire remonte à 1994, aux Etats-Unis, face à la Belgique.

Coupe du Monde de la FIFA : Suivez 100% des matchs en direct seulement sur beIN SPORTS.