Coupe du Monde 2018 - Ayoub El Kaabi, menuisier aux pieds d’or

Panoramic

C’est une belle histoire comme il s’en raconte peu. Le destin d’Ayoub El Kaabi a de quoi faire rêver. De menuisier à la Coupe du Monde, il y a parfois un petit pas que s’est empressé de franchir l’international marocain. Un incroyable destin que savoure aujourd’hui la nouvelle coqueluche du peuple marocain. « Je suis né dans une famille modeste, raconte El Kaabi dans les colonnes d’Al Massae. Pour subvenir à mes besoins, il fallait que j’apprenne un métier. C’est là que je me suis lancé dans la menuiserie. »

>>> PRÉSENTATION DU MAROC <<<

 

Finalement, c’est avec ses pieds que l’attaquant des Lions de l’Atlas s’en est sorti. Révélé au Racing Casablanca, El Kaabi se teste à plusieurs postes avant d’être positionné en pointe par son ex-coach, Abdelhak Mendoza. C’est à ce poste que le lion El Kaabi rugit le plus. 25 buts et une accession en Ligue 1 plus tard, le natif de Casablanca ne peut plus se cacher. Et c’est la RS Berkane qui rafle la mise. Une évolution qui va lui ouvrir les portes de la sélection marocaine des joueurs locaux…

C’est le CHAN (CAN des joueurs locaux) qui va définitivement propulser El Kaabi sur le devant de la scène. 9 buts, meilleur buteur, meilleur joueur et vainqueur du trophée : El Kaabi devient « Kaabi Nueve » en référence au surnom de Karim Benzema, « KB Nueve ». La frénésie s’empare du public marocain qui réclame le joueur en sélection. Hervé Renard s’exécute et donne sa chance au joueur. Bien lui en a pris puisqu’en trois matchs, l’attaquant de Berkane totalise déjà deux buts mais surtout une activité intéressante sur le front de l’attaque. Car même s’il s’est révélé sur le tard, El Kaabi ne manque pas d’atouts : impressionnant physiquement, rapide et surtout doté d’un excellent sens du but. Une belle palette qui a convaincu Renard d’emmener El Kaabi en Russie. 

2

 

Sa dernière prestation face à la Slovaquie a largement été relayée. Si bien que les supporters marocains ne jurent que par El Kaabi désormais. En concurrence avec Khalid Boutaïb, Youssef En-Neysri et Aziz Bouhaddouz, le Lion de l’Atlas a une vraie carte à jouer. L’actuel meilleur buteur de la coupe de la CAF (six buts en quatre matchs) sera très attendu sur les pelouses russes. Plusieurs clubs européens, dont l’Atlético Madrid, dépêcheront des émissaires pour scruter El Kaabi.  Face à l’Espagne, au Portugal et à l’Iran, le n°9 des Lions de l’Atlas aura l’occasion d’exprimer son talent. Et pourquoi pas, continuer sa folle ascension…


Coupe du Monde de la FIFA : Suivez 100% des matchs en direct seulement sur beIN SPORTS