Reuters

CM 2018 : Apocalypse à San Siro !

L'Italie ne participera pas à la Coupe du Monde 2018 en Russie ! La Suède, dominée tout le match, a obtenu un match nul (0-0) suffisant pour être de la fête.

C'était écrit, ce devait être une superbe soirée pour le football transalpin, le début d'une belle aventure, car c'est souvent dans la douleur que certaines groupes prennent vie. Une fois la qualification en poche, aussi difficile soit-elle, les partenaires de Gianluigi Buffon pouvaient ensuite se prendre à rêver d'un beau parcours en Russie. Mais après avoir mordu la poussière en Suède vendredi dernier (1-0), les Italiens n'ont pu faire mieux que match nul (0-0) à Milan en barrage retour des éliminatoires, et ne participeront donc pas à la Coupe du monde 2018. Autant dire que la Botte est KO debout, puisqu'un tel désastre ne s'était plus produit depuis 1958...

Evidemment, dans les jours à venir, il y aura des remous du côté de la FIGC, et le départ du sélectionneur Giampiero Ventura est désormais inéluctable. Car outre l'échec dans la course à la qualification, le niveau de jeu affiché par Marco Parolo et consorts au cours des deux rencontres ne permettait pas forcément d'espérer mieux. Bien sûr, lundi soir, devant leur public, les Transalpins ont confisqué le cuir 75% du temps, et se sont procurés de multiples opportunités. Mais l'arrière-garde scandinave a tenu bon, avec vaillance, courage et solidarité, faisant notamment la loi dans le domaine aérien. Robin Olsen a également réussi quelques miracles sur sa ligne de but, mais l'Italie a aussi manqué de créativité. Et aurait pu être sanctionnée de deux penaltys...

Trop souvent, les actions ont été construites et conclues de la même façon. Et l'envie, la rage de vaincre n'ont pas suffi. Peut-être les tifosi ont-ils aussi motiver un peu plus les visiteurs en trouvant le moyen de siffler copieusement leur hymne avant le coup d'envoi. Les fans, actifs et bouillants durant le premier acte, ont progressivement perdu leur voix pour se réveiller dans le dernier quart d'heure. En vain... Même les ultimes montées de Gianluigi Buffon dans la zone de vérité adverse sur les derniers coups de pied arrêtés n'ont pas permis de revenir au moins à hauteur d'Andreas Granqvist et ses coéquipiers sur l'ensemble des deux matches. Quatre ans après avoir échoué face au Portugal de Cristiano Ronaldo au même stade de la compétition, la Suède, désormais orpheline de Zlatan Ibrahimovic, sera bien à la Coupe du monde. L'Italie en est privée, et se retrouve désormais elle aussi orpheline de sa légende Gianluigi Buffon...


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement