Les Bleues ont du répondant

Reuters

Aucun complexe face aux tenantes du titre. Pas intimidées face aux favorites américaines, les Françaises jouent crânement leur chance en demi-finale de la Fed Cup. La bande à Yannick Noah est revenue à égalité face aux Etats-Unis (1-1), ce samedi lors du premier jour à Aix-en-Provence.

Pauline Parmentier a d'abord frôlé l'exploit en s'inclinant face à Sloane Stephens. La Tricolore, classée 122e au classement WTA, a longuement contrarié la neuvième joueuse mondiale sur la terre battue du sud de la France. Mais l'Américaine, plus solide durant les moments décisifs, a imposé sa loi en deux manches et 2h23 de jeu (7-6 [3], 7-5). Parmentier a pourtant obtenu cinq balles de sets en première manche et a perdu son break d'avance dans la seconde...

Noah est "prête" !

C'est donc Kristina Mladenovic qui a apporté le premier point tricolore. La leader des Bleues a dominé Coco Vandeweghe en trois sets. Après une première manche catastrophique, la Française a su relever le tête pour l'emporter au bout d'1h48 de match (1-6, 6-3, 6-2). Lorsque "Kiki" a varié les coups, l'Américaine a commis de nombreuses erreurs. Dos à dos, les deux équipes devront se départager dimanche lors des deux simples croisés ou passer par un double décisif lors du cinquième match.

"Ça se joue beaucoup au mental, dans la tête, analysait le capitaine français au micro de beIN SPORTS. Pauline a failli crée la surprise de l'année... ça s'est joué à un ou deux points, elle a fait un très bon match. Kiki, c'était mal barré et puis elle a bien réagi, elle a fait preuve de force mentale puis elle a très bien joué. On attendait qu'elle rehausse son niveau de jeu et elle l'a fait. Les Américaines sont arrivées un peu tard, elles sont largement favorites. Mais nous on est prêtes (sic), je suis prête (rires). Il nous manque deux points. Avec des matches comme ça, on en redemande." Le public aussi.