Meïté prend son envol au Torino

Reuters

Qui remplacera Corentin Tolisso dans la liste de l'équipe de France pour les matches face à l'Islande (le 11 octobre en amical) et l'Allemagne (le 16 en Ligue des nations) ? Pour palier le forfait du milieu du Bayern Munich, gravement blessé au genou, Didier Deschamps pourrait rappeler Adrien Rabiot. Mais "DD" a-t-il seulement pardonné au joueur du PSG son comportement avant la Coupe du monde ? Ce dernier avait refusé de jouer le rôle de suppléant et justifié sa décision dans un courrier rendu public. Une attitude qui pourrait inciter le sélectionneur à envisager une autre option. Habitué à être appelé en bleu depuis la prise de fonction de l'ancien entraîneur de Monaco et de l'OM, Moussa Sissoko reste sur une année noire aussi bien en club, où il joue très peu à Tottenham, qu'en sélection. Il était lui aussi suppléant pour la Coupe du monde.  Le milieu de 29 ans est d'ailleurs actuellement blessé aux ischio-jambiers. Privé du maillot tricolore depuis trois ans, le Valencian Geoffrey Kondogbia est aussi sur le flanc. 

Du coup, Didier Deschamps pourrait être tenté d'appeler un petit nouveau. Présent dans les tribunes du stade Louis-II, mardi soir, pour y assister au match de Ligue des champions entre l'ASM et l'Atletico (2-3), au cours duquel il a pu apprécier les performances de Djibril Sidibé, Lucas Hernandez, Thomas Lemar et Antoine Griezman, le sélectionneur tricolore pourrait, selon Tuttosport, se rendre à Turin dimanche pour suivre à la mi-journée (12h30) la rencontre de la 5e journée de Serie A entre le Torino et le Napoli. Le sélectionneur souhaite suivre de près la performance de Soualiho Meïté. Le milieu de terrain de 24 ans réalise un début de saison très convaincant avec le club piémontais. 

Sur la liste des Bleus en octobre ?

Véritable plaque tournante du Toro, ce joueur à la fois puissant et fin techniquement s'est déjà payé le luxe d'inscrire deux buts dans le championnat italien, face à l'Inter (2-2) et ce week-end face à l'Udinese (1-1), une frappe magnifique en pleine lucarne depuis l'entrée de la surface. De quoi lui permettre de découvrir prochainement l'équipe de France ? Ce serait une belle récompense pour ce joueur très prometteur qui a jusqu'à présent tardé à se montrer régulier.

Formé à Auxerre (245 matches, deux buts), ce Parisien de naissance a rejoint Lille à 19 ans en 2013. Mais, après une première saison encourageante, ce dernier n'est pas parvenu à s'imposer lors des deux suivantes (41 matches) et a fait l'objet d'un prêt d'un an et demi à Zulte-Waregem, en Belgique, où il a pu enchaîner les rencontres (58 entre 2016 et 2017, deux buts inscrits). Transféré à Monaco à l'été 2017 pour 8 millions d'euros, il a souffert de la concurrence dans l'entre-jeu (3 apparitions) et rejoint Bordeaux en prêt en janvier (19 apparitions avec les Girondins, un but), avant d'être vendu au Torino cet été pour dix millions d'euros. Un investissement que le club transalpin ne regrette pas du tout pour le moment. En revanche, l'ASM pourrait peut-être s'en mordre les doigts dans quelques mois.