Felipe Saad, la culture dans la peau