La LFP donne match perdu au Gazélec

Icon Sport

Le match nul entre le Gazélec Ajaccio et le Paris (1-1), le 27 juillet dernier lors de la 1ère journée de Ligue 2, est finalement donné perdu au club corse, qui a aligné ce jour-là Aaron Boupendza alors qu’il était suspendu.

"Sanctionné une première fois par la Commission fédérale de discipline le 26 avril 2018 d’une suspension de trois matches ferme, puis une deuxième fois d’une nouvelle suspension de deux matches le 3 mai 2018, Aaron Boupendza, qui évoluait alors en National avec le club du Pau FC, devait encore purger un match de suspension au moment de la rencontre GFC Ajaccio-Paris FC, disputée le 27 juillet 2018 pour le compte de la 1ère journée de Domino’s Ligue 2", indique la ligue de football professionnel (LFP) dans un communiqué.

"En conséquence, après demande d’explications auprès du GFCA et de la FFF, la Commission des compétitions de la LFP décide que le joueur Aaron Boupendza ne pouvait pas participer à la rencontre GFC Ajaccio-Paris FC et donne match perdu au GFC Ajaccio par pénalité (victoire 1-0 pour le Paris FC)", ajoute l'instance. Avec deux points de plus, le club parisien revient donc au classement sur Lorient, troisième. La formation ajaccienne chute au neuvième rang avec un point de moins.