Diallo, la nouvelle sensation messine

Iconsport

On ne sait pas si Habib Diallo tiendra le rythme et succédera à l’intenable Umut Bozok au palmarès des meilleurs buteurs de Ligue 2. Mais l’attaquant sénégalais du FC Metz a frappé un très grand coup en inscrivant un quadruplé ! C’était contre Orléans (5-1), vendredi, dans un Stade Saint-Symphorien aux anges, et les Grenats en profitent pour se hisser en tête dans le cadre de la 2e journée, devant Niort et Valenciennes à la différence de buts.

Habib Diallo n’était pourtant pas titulaire, mais il a été lancé par Frédéric Antonetti dans la foulée de la blessure d’Opa Nguette (22e). Farid Boulaya, auteur de l’ouverture du score d’un joli lob (19e), l’a servi à deux reprises (34e et 47e). Puis la star du soir a fait admirer sa lucidité dans la zone de vérité en alourdissant le score (57e et 91e). Voilà une performance incroyable puisque le dernier quadruplé en L2 remontait à 2014 et le "poker" (comme le disent les Espagnols) de Mana Dembélé.

A 23 ans, Diallo va peut-être (enfin) lancer sa carrière, lui qui est issu de Génération Foot, le club sénégalais lié au FC Metz qui a déjà offert les Papiss Cissé, Diafra Sakho, Sadio Mané et Ismaïla Sarr. Arrivé en 2015, le longiligne avant-centre (1,85 m) ne s’était pas encore imposé en Moselle et a retrouvé le sourire l’an passé à Brest, lors d'une saison en prêt (33 matches, 9 buts). Et s'il était la nouvelle attraction de l'antichambre de l'élite française ?