Toulouse-Mola: "On a dans notre poule 11 titres cumulés. C'est colossal"

ICON SPORT

Après une année de purgatoire en Challenge Cup, le Stade Toulousain renoue cette saison avec la grande Coupe d'Europe. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'autre club le plus titré de la compétition avec ses 4 couronnes a été "gâté" par le tirage au sort avec dans sa Poule 1 la présence de 3 autres champions d'Europe, à commencer par le Leinster, lui aussi 4 fois titré (2009, 2011, 2012, 2018), les Wasps (2004, 2007), et Bath (1998), premier adversaire des joueurs d'Ugo Mola ce samedi, au Recreation Ground (14h). 

"On a dans notre poule 11 titres cumulés, fait remarquer Ugo Mola sur le site de l'EPCR. Toutes les équipes de notre poule ont gagné au moins 100 matchs dans l’épreuve. C’est colossal. On se rend compte de la complexité de notre poule. A l’image de leur équipe nationale d’Irlande qui est peut-être la seule à rivaliser avec les All Blacks, le Leinster est l’équipe qui gagne quasiment partout depuis deux ans, quand elle le veut et quand elle le décide. On voit ça comme une super opportunité de jouer contre les meilleurs. Ce sera une bonne chose pour notre jeune équipe", conclut le technicien. 

A noter dans le quinze de départ toulousain, le retour de l'ailier sud-africain Cheslin Kolbe qui, à peine rentré de sélection avec les Boks dans le Rugby Championship, enchaîne en Champions Cup. Une équipe de départ qui voit également réapparaître l'arrière Thomas Ramos, le deuxième-ligne Iosefa Tekori, le talonneur Leonardo Ghiraldini et le pilier gauche tricolore Lucas Pointud.  

Du côté de Bath, l'information la plus notable tient au forfait du troisième-ligne centre international gallois Taulupe Faletau (27 ans, 72 sélections), qui s'est fracturé un bras lors de la défaite subie face à Exeter (24-39), le week-end dernier, en Premiership.