Le Racing au bout du suspense

ICON SPORT

Un hold-up en terre galloise. Les Franciliens ont entamé la Champions Cup avec un gros coup à Llanelli (13-14), ce samedi en Champions Cup. Sous la pluie et avec un fort vent, le vice-champion d'Europe en titre pouvait s'inquiéter face à une formation invaincue dans son stade depuis deux saisons. Toulon, notamment, s'y est déjà cassé les dents à deux reprises.

Dominés d'entrée, les Franciliens passaient l'essentiel de la première période menés par une pénalité d'Halfpenny. Mais Chouzenoux, idéalement servi par l'inspiration de Chauveaux, plantait un essai assassin, juste avant la pause (40e), permettant aux Franciliens de rejoindre les vestiaires en tête (3-7). Plus mordants, les Scarlets reprenaient le jeu à leur compte au cours d'un quart d'heure à sens unique où Chauveaux devait sortir blessé, laissant place à un Iribaren hésitant. Et voilà les Scarlets aux commandes grâce à deux réalisations coup sur coup de Davies (53e) et McNicholl (58e).

La chance du Racing, ce sont les deux transformations manquées par Halfpenny qui vont coûter très cher aux Gallois. Malmenés et dominés territorialement, les Ciel et blanc s'infiltrent une dernière fois dans le camp adverse et raflent un succès sur le fil à la faveur d'un ballon porté gagnant que Davies tente d'arrêter irrégulièrement. Résultat, essai de pénalité décisif et victoire au bout pour les Racingmen (13-14, 77e). Un vrai bon coup !