Bundesliga : A quand la fin du calvaire pour le Borussia Dortmund ?

Reuters

Concurrent direct du Bayern Munich pour le Meisterschale, trublion déclaré en Ligue des Champions, légitime prétendant pour la Coupe d’Allemagne… A l’heure de débuter sa saison en août, le Borussia Dortmund s’avançait plein d’espoirs dans ce nouvel exercice. Quatre mois plus tard, il ne reste plus grand chose des ambitions débordantes du BVB, tant sur la scène nationale que continentale. La faute à une cascade de blessures (Reus, Götze, Rode, Castro, Piszczek, Durm, Philipp), à une erreur de casting sur le banc de touche, à un recrutement estival qui tarde à porter ses fruits et à des problèmes internes qui ont phagocyté le vestiaire des Schwarz-Gelben.

Bosz de fin

Le résultat de ce cocktail amer ? Dortmund est rentré dans le rang. Huitième de Bundesliga à treize longueurs du leader bavarois, éliminé avec fracas de la Ligue des Champions avec le même nombre de points que l’APOEL Nicosie (et incapable de battre la formation chypriote en poules), le club de la Ruhr et son président Hans-Joachim Watzke ont pris la décision dimanche de licencier leur entraîneur Peter Bosz, débarqué cet été en provenance de l’Ajax Amsterdam avec une enthousiasmante finale de Ligue Europa pour CV.

La suite logique d’un mariage calamiteux entre l’équipe de Pierre-Emerick Aubameyang et le technicien de néerlandais de 54 ans, dont le dernier succès en championnat remontait au 30 septembre à Augsburg (1-2, 9ème journée) ! Le nouveau revers à domicile samedi contre le Werder Brême (1-2) a sonné le glas pour Bosz, remplacé par Peter Stögel… lui-même éjecté par Cologne le 3 décembre avec un bilan famélique de trois points en 14 journées !

C’est donc avec un entraîneur en disgrâce il y a encore 10 jours chez la lanterne rouge de Bundesliga que le Borussia Dortmund va tenter de remonter la pente. Un pari plus qu’audacieux à deux journées de la trêve outre-Rhin, où le finaliste de la Ligue des Champions 2013 aura un mois pour essayer de corriger le tir et régler les nombreux errements aperçus ces derniers temps du côté de Signal Iduna Park.

Incapable de se révolter dans les grands rendez-vous en Coupe d’Europe (quatre défaites en cumulé contre le Real Madrid et Tottenham) mais aussi impuissant sur l’échiquier nationale (défaite contre le RB Leipzig et le Bayern Munich), en délicatesse avec le comportement de sa star Aubameyang (sanctionné pour « raisons disciplinaires » en novembre) et orphelin de la vista d’Ousmane Dembélé, Dortmund a perdu sa combativité, son abnégation mais aussi son orgueil au fil des semaines et des contre-performances, avec en point d’orgue un derby complétement dingue contre Schalke 04 (4-4). Une partie où les joueurs de Dortmund ont dilapidé devant leur public une avance de quatre buts face au rival historique.

Nagelsmann, sauveur attendu

"C'était vraiment de la merde."

Marcel Schmelzer

Le clou de ce terne spectacle ? Cette sortie haute en couleur signée du capitaine Marcel Schmelzer, excédé devant la presse après le revers contre Brême : "Cela me dégoûte, ça me casse vraiment les cou*****. Notre prestation, c'était du n'importe quoi, une honte. Cela fait des semaines que je dis qu'il faut arrêter de parler mais agir sur le terrain. Et là, on fait un match comme ça ! N'importe quoi. Je ne comprends pas comment on peut faire une telle prestation dans un match comme celui-là. C'était vraiment de la merde."

La chance de ce Borussia claudiquant ? N’être relégué qu’à seulement quatre unités du podium après 15 matchs. Mais le temps presse désormais et la grogne des fans monte inlassablement. Une réaction aura-t-elle lieu ce soir à Mayence (20h30 - beIN SPORTS 2) pour la première de Peter Stöger ? Rien n’est moins sûr tant l’instabilité règne dans la maison jaune et noir. Toujours très bien informé, Bild annonce déjà l’arrivée l’été prochain de l’enfant prodige d’Hoffenheim Julian Nagelsmann (30 ans) pour redresser la triste situation du BVB. Cela ferait long à patienter avant d’entrevoir une éclaircie dans le ciel bien gris de la Ruhr et de Dortmund…