Reuters

Devoirs à la maison pour la Juventus

Quatre jours après sa qualification à Barcelone pour les demi-finales de la Ligue des Champions, la Juventus Turin revient à la Serie A dimanche, avec la réception du Genoa...

Quatre jours après sa qualification à Barcelone pour les demi-finales de la Ligue des Champions, la Juventus Turin revient à la Serie A dimanche, avec la réception du Genoa, pour s'approcher un peu plus du titre. Derrière, cette 33e journée verra se poursuivre les courses à la C1 et à l'Europa League.
                  
La Juventus pressée de conclure                  

Le quart de finale retour au Camp Nou est à peine passé que les esprits turinois se tournent déjà vers Monaco et les demi-finales de la C1.

Mais avant la double confrontation à venir face aux impressionnants attaquants de l'ASM, les Bianconeri veulent avancer sur un autre dossier, celui de leur sixième scudetto consécutif.

Les joueurs de Massimiliano Allegri ont désormais huit points d'avance sur l'AS Roma et puisqu'il ne reste que six matches à jouer, le suspense ne porte plus vraiment sur l'issue du championnat mais plutôt sur la date du sacre.

Avec la réception du Genoa (16e), la Juve pourrait faire un nouveau grand pas vers celui-ci.

Les Génois, qui avaient surpris les Bianconeri à l'aller (3-1), vivent en effet une deuxième partie de saison catastrophique, alors que l'épaisseur de l'effectif turinois permet à Allegri d'envisager un large turn-over.

De toutes façons, les joueurs de la Juve ne veulent pas entendre parler de fatigue. "Nous sommes toujours en course sur trois tableaux (la Juve est en finale de la Coupe d'Italie, ndlr) et maintenant, ce n'est qu'une question de mental", a assuré le défenseur central Leonardo Bonucci sur Sky Sport.
                  
La Roma et Naples pour la C1                  

Il n'y a plus beaucoup d'incertitude pour le titre, mais la deuxième place, assortie du billet direct pour les poules de la Ligue des Champions, reste très disputé, puisque la Roma n'a plus que deux points d'avance sur Naples.

"C'est nous qui sommes deuxièmes et qui avons le plus de points. Donc la pression est sur Naples", a assuré l'avant-centre de la Roma Edin Dzeko sur le site officiel du club. 

"Nous n'avons pas peur. Nous sommes une bonne équipe mais nous ne pouvons plus nous permettre d'erreur", a-t-il tout de même ajouté.

A priori, le week-end à venir semble plus favorable aux Romains. Alors que Naples aura un difficile déplacement dimanche sur la pelouse de Sassuolo, qui vaut mieux que sa 14e place, les joueurs de Luciano Spalletti iront affronter la lanterne rouge Pescara, lundi, en clôture de cette 33e journée.

Ils y retrouveront Zdenek Zeman, ancien entraîneur du club, ainsi que plusieurs joueurs passés par la Roma (Caprari, Verre, Crescenzi, Pepe, Bovo...).
                  
Serré pour la C3                  

L'autre enjeu des dernières journées de la saison est la qualification pour l'Europa League, avec cinq équipes qui se battent pour trois places, de la Lazio (4e) à la Fiorentina (8e).

Les Romains peuvent conforter leur position avec la réception de Palerme (19e), qui a déjà un pied en Serie B. L'Atalanta Bergame (5e) et l'AC Milan (6e) ont également des matches à leur portée avec les réceptions de Bologne (15e) et Empoli (17e).

Les deux autres candidats, la Fiorentina et l'Inter Milan (7e), s'affrontent samedi à Florence et ne peuvent pas se permettre de perdre à nouveau des points. 

"Nous devons nous remettre dans le bon sens. Nous arrivons à la fin du championnat et il y a de moins en moins d'occasions", a reconnu Stefano Pioli, l'entraîneur de l'Inter qui, la semaine dernière, a laissé filer deux buts d'avance dans le derby de Milan (2-2).
                  
Le programme:

Samedi:
Atalanta Bergame - Bologne
Fiorentina - Inter Milan 
                  
Dimanche:
Sassuolo - Naples
Chievo Vérone - Torino 
Lazio Rome - Palerme
AC Milan - Empoli
Sampdoria Gênes - Crotone 
Udinese - Cagliari
Juventus Turin - Genoa
                  
Lundi:
Pescara - AS Rome