NBA - Noah s'impatiente et le dit aux Knicks, avant de se raviser

Reuters

"Laissez-moi partir!!! Qu'attendez-vous!!!! Vous ne voulez plus de moi, laissez-moi donc partir!!!", a-t-il écrit sur son compte Instagram.

Il a ensuite rapidement effacé ce message, mais le site spécialisé dans l'actualité des Knicks, Knicks Film School, l'a diffusé sur son compte Twitter.

Depuis plusieurs semaines, les représentants de Noah et les dirigeants des Knicks négocient leur divorce.

Ils tentent de parvenir à un accord dit +Waive and stretch+", une libération avec paiement sur plusieurs années d'une grande partie du salaire qu'il devait encore percevoir jusqu'au terme de son contrat en 2020, soit 37 millions de dollars (31,4 M EUR).

Arrivé en 2016 à New York, la ville où il a grandi, Noah, 33 ans, ne s'est jamais imposé sous le maillot des Knicks et reste sur deux dernières saisons désastreuses.

Blessé à un genou en février 2017, puis suspendu pour dopage le mois suivant et enfin exclu de l'équipe en janvier 2018 après une altercation avec Jeff Hornacek, l'entraîneur des Knicks jusqu'en juin dernier, Noah, meilleur défenseur de NBA en 2013-14, n'a disputé que 53 matches sous le maillot des Knicks.