Ligue des nations - Portugal-Italie: Balotelli écarté

Reuters


L'attaquant de l'Italie, Mario Balotelli, n'a pas été retenu contre le Portugal lundi soir à Lisbonne, dans le Groupe 3 de la Ligue des nations, a annoncé le sélectionneur italien Roberto Mancini.

Peu convaincant physiquement, l'attaquant de Nice, âgé de 28 ans, est sorti en se tenant une cuisse, à l'heure de jeu, du match nul des Azzurri vendredi contre la Pologne (1-1), à Bologne. Il vient de purger trois matches de suspension en Ligue 1 et a entamé sa saison début septembre, à Lyon.

Balotelli a quand même pris l'avion pour Lisbonne car Mancini, aux commandes depuis le mois de mai, le considère comme un pilier de la sélection qu'il souhaite relancer dans la perspective de l'Euro-2020, à la suite de l'élimination en barrages du Mondial russe.

Ce sera le premier match manqué par Balotelli depuis que Mancini est sélectionneur de la Nazionale. Il sera remplacé dans l'axe par Andrea Belotti ou Ciro Immobile. 

L'attaquant niçois avait marqué lors de la victoire contre l'Arabie saoudite (2-1), en match amical, mais pas contre la France (1-3 à Nice, début juin), les Pays-Bas (1-1) ou la Pologne vendredi, quand sa prestation a été jugée décevante par de nombreux observateurs.

D'autres joueurs ne seront pas alignés lundi soir à Lisbonne, comme Lorenzo Pellegrini ou le gardien de Cagliari, Alessio Cragno, le défenseur de la Juventus, Daniele Rugani, et le milieu de terrain de la Roma, Nicolo Zaniolo.
En revanche, Mancini a confirmé qu'il allait titulariser le jeune gardien milanais Gianluigi Donnarumma, 19 ans, et surtout le jeune attaquant de la Fiorentina, Federico Chiesa, 20 ans. Le fils d'Enrico Chiesa, très remuant, a provoqué le penalty de l'égalisation contre la Pologne, dès son entrée en jeu.