WTA - Rome : Azarenka ridiculise Kenin

C'était l'affiche de ce deuxième tour du tournoi féminin de Rome, et le choc a fait flop ! Il n'y a, pour ainsi dire, pas eu de match entre Victoria Azarenka et Sofia Kenin. La n°14 mondiale a écrasé la n°5, dans cette rencontre entre deux joueuses ayant déjà remporté (au moins) un tournoi du Grand Chelem : 6-0, 6-0 en 1h01 ! La gagnante du dernier Open d'Australie, huitième de finaliste à l'US Open, a été laminée par la finaliste de New York. Elle a été breakée à six reprises, et n'a pas eu la moindre opportunité sur le service de la Biélorusse. Kenin finit le match avec 11 coups gagnants pour 22 fautes directes, et Azarenka avec 10 coups gagnants pour 4 fautes directes. Qui aurait pu imaginer cela ? L'Américaine va désormais disputer le tournoi de Strasbourg la semaine prochaine pour préparer Roland-Garros, et cela ne sera pas du luxe. Quant à Azarenka, de retour à son meilleur niveau et déjà victorieuse de Venus Williams mercredi, qui va pouvoir l'arrêter cette semaine en Italie ?

 

Kuznetsova renversante


Après l'Américaine Alison Riske (n°13) au premier tour et la Suissesse Belinda Bencic (n°6), mercredi lors de la première salve de matchs du deuxième tour, une troisième tête de série a pris la porte du tableau féminin du tournoi de Rome. Jeudi, après que Daria Kasatkina a validé aisément son billet (6-2, 6-3 en 1h25) pour le troisième tour aux dépens de la Tchèque Katerina Siniakova, Anett Kontaveit a mordu la poussière face à l'éternelle Svetlana Kuznetsova. Pour son deuxième match seulement depuis la reprise de la saison (elle s'était inclinée d'entrée la semaine dernière à Istanbul face à la Canadienne Eugénie Bouchard), la joueuse russe de 35 ans et ex-numéro 2 mondiale s'est offert la tête de série numéro 14 du tournoi en trois sets et près de trois heures de jeu (4-6, 7-5, 6-3 en 2h51).




L'Estonienne avait pourtant mieux débuté le match que l'ancienne vainqueur de Roland-Garros (2009) et de l'US Open (2004) redescendue au 38eme rang dans la hiérachie, notamment en s'adjugeant le premier set sur le score de 6-4. La 21eme mondiale a ensuite longtemps fait la course en tête dans le deuxième set, avant de se faire surprendre par Kuznetsova à deux reprises sur la fin de la manche. Une fois revenue à un set partout, la plus expérimentée des deux joueuses s'est envolée dans le dernier set, avec un break d'entrée, puis un deuxième un peu plus tard pour prendre définitivement les devants face à Kontaveit, incapable d'inverser la situation. Elina Svitolina (n°4), future adversaire de la Russe, est prévenue.

 

Muguruza a souffert

Deux autres têtes de série se sont qualifiées pendant l'après-midi : Garbine Muguruza (n°9) et Marketa Vondrousova (n°12). L'Espagnole a dû batailler pendant 2h30 pour se défaire de Coco Gauff sur le score de 7-6, 3-6, 6-3. Les deux joueuses ont eu beaucoup de mal au service (8 doubles-fautes pour Muguruza et 15 pour Gauff, 5 breaks concédés chacune). L'Américaine a perdu le premier set au tie-break (7-3) alors qu'elle avait pourtant mené 3-1 un peu plus tôt dans la manche. Dans la deuxième, elle a cette fois mené 4-1, a perdu l'un de ses breaks d'avance, puis a conclu en breakant à 5-3. Dans la troisième, Gauff a mené 2-0, mais Muguruza est revenue à 2-2 et a accéléré pour remporter quatre des cinq derniers jeux du match, finissant par un break blanc à 5-3. Vondrousova, de son côté, s'est imposée 6-3, 6-3 en 1h53 contre Arantxa Rus. Elle aussi a eu du mal au service (8 doubles-fautes, 46% de premières balles, 16 balles de break à sauver). Elle a mené 3-1 dans le premier set, puis Rus est revenue à 3-3, puis la Tchèque a enchaîné trois jeux de suite. Dans la deuxième manche, la Néerlandaise a mené 2-0 puis 3-1, avant de craquer complètement, encaissant les cinq derniers jeux du match !

 

Martic prend la porte, Konta déroule

Tête de série n°8, Petra Martic ne verra pas les huitièmes de finale. La Croate a été battue par Yulia Putintseva (30eme mondiale) sur le score de 6-3, 6-7, 6-4 en 2h57. Martic est passée totalement à côté de son début de match, se retrouvant menée  5-0. Elle n'a effacé qu'un seul de ses breaks de retard et a donc concédé cette première manche. Dans la deuxième, Putintseva a de nouveau mené 5-1 et s'est même procurée une balle de match à ce moment-là, mais Martic a réussi l'exploit de remporter cinq jeux de suite, ayant même deux balles de set à 6-5. Tout s'est finalement joué au tie-break, remporté 7-2 par la n°16 mondiale. Le début de troisième set a vu les joueuses se breaker mutuellement jusqu'à 2-2, et c'est Putintseva qui a eu le dernier mot en prenant le service adverse à 5-4 et en s'imposant sur sa première balle de match. La tête de série n°7, Johanna Konta, a quant à elle signé l'une des victoires les plus expéditives de la journée : 6-0, 6-4 en 1h24 contre Irina Begu. La Britannique a mené 6-0, 4-1 dans cette partie, avant de perdre l'un de ses breaks d'avance, mais pas deux, et elle s'est imposée sans trembler.

(Avec A.S.)

WTA ATP WTA Rome ROME (Italie, WTA Premier 5, terre battue, 1 692 169€)
Tenante du titre : Karolina Pliskova (RTC)

Deuxième tour
Halep (ROU, n°1) bat Paolini (ITA, WC) : 6-3, 6-4
Yastremska (UKR) bat Anisimova (USA) : 4-6, 7-6 (3), 6-4
Rybakina (KAZ, n°10) bat Bouzkova (RTC) : 7-5, 7-6 (3)
Putintseva (KAZ) bat Martic (CRO, n°8) : 6-3, 6-7 (2), 6-4

Azarenka (BLR) bat Kenin (USA, n°3) : 6-0, 6-0
Kasatkina (RUS, Q) bat Siniakova (RTC) : 6-2, 6-3
Muguruza (ESP, n°9) bat Gauff (USA) : 7-6 (3), 3-6, 6-3
Konta (GBR, n°7) bat Begu (ROU, Q) : 6-0, 6-4

Bertens (PBS, n°5) - Hercog (SLO)
Vondrousova (RTC, n°12) bat Rus (PBS, Q) : 6-3, 6-3
Kuznetsova (RUS) bat Kontaveit (EST, n°14) : 4-6, 7-5, 6-3
Svitolina (UKR, n°4) bat Pavlyuchenkova (RUS) : 6-3, 7-6 (4)

Kovinic (MNE) bat Bencic (SUI, n°6) : 6-3, 6-1
Mertens (BEL, n°11) bat Linette (POL) : 6-2, 6-4
Blinkova (RUS) bat Bolsova (ESP, Q) : 4-6, 6-1, 7-6 (4)
Ka.Pliskova (RTC, n°2) bat Strycova (RTC) : 6-3, 6-3