Zidansek, première qualifiée pour les demi-finales

Elle s'appelle Tamara Zidansek, elle a 23 ans et apparaît dans le classement mondial à la 85eme place. Ses proches et quelques supporters slovènes bien informés exceptés, personne n'aurait misé un centime d'euros sur elle avant le tournoi. Pourtant, voici la jeune Slovène encore inconnue avant le début du tournoi en demi-finales en Grand-Chelem pour la première fois de sa vie. Alors que Paris frémit aux bruits de couloir se délectant de l'éventuelle venue de Zinédine Zidane sur le banc du PSG, Zidansek et Paris, c'est en revanche déjà une affaire qui roule.

La tombeuse de la Canadienne Bianca Andreescu (7eme mondiale) au 1er tour a en effet créé une nouvelle sensation mardi lors du premier quart de finale du tableau féminin. Devenue par la même occasion la première qualifiée de cette édition pour le dernier carré, l'ancienne championne de boardercross est venue à bout après 2h30 de jeu et à l'issue d'une empoignade assez incroyable (7-5, 4-6, 8-6) d'une nouvelle tête de série Paula Badosa (n°33). L'Espagnole de 23 ans, 35eme au classement, a tout donné pour elle aussi valider son billet pour une première demi-finale en Grand Chelem. Mais en vain.

Badosa laisse passer sa chance dans le dernier set




La faute à une Zidansek beaucoup plus tranchante qu'elle sur les points les plus importants. C'est ainsi que la Slovène qui n'avait encore jamais dépassé le cap du 2eme tour dans un Majeur a renversé Badosa dans le premier set alors que l'Espagnole menait 3-0. La 35eme mondiale victorieuse juste avant de mettre le cap sur Paris du tournoi de Prague a rendu la pareille dans le deuxième set à Zidansek, bien partie à son tour pour remporter la manche (et donc le match en deux sets) avant de perdre quatre jeux de suite alors qu'elle menait 4-2 et de se voir embarquer dans un dernier set.

 

 




Une dernière manche interminable qui avait mal commencé pour la future demi-finaliste, breakée dès le premier jeu. Malheureusement pour Badosa, elle n'a pas su conserver ce break d'avance et c'est finalement la finaliste du dernier tournoi de Bogota qui a eu le dernier mot, en prenant à son tour le service de son adversaire alors que les deux joueuses étaient à égalité 6-6. La révélation de la quinzaine, première joueuse de son pays à se hisser en demi-finales et future membre du Top 50 pour la première fois de sa jeune carrière, sera opposée, cette fois pour une place en finale, à la Kazakhe Elena Rybakina ou à la Russe Anastasia Pavlyuchenkova.

 


>