WTA - Toronto : Ka.Pliskova et Ostapenko verront le deuxième tour

Panoramic


Karolina Pliskova garde l’ascendant sur Barbora Krejcikova. A l’occasion de leur quatrième affrontement sur le circuit WTA, la tête de série numéro 14 à Toronto s’est imposée en deux manches face à sa compatriote. Un duel que Karolina Pliskova a démarré tambour battant avec le break d’entrée pour mener trois jeux à un. Si Barbora Krejcikova a ensuite su effacer ce jeu de service de retard, elle a enclenché une série de quatre jeux conclus par des breaks. Au final, après avoir écarté deux nouvelles balles qui lui aurait fait perdre son service pour la troisième fois de suite, la 14eme mondiale a tenu pour remporter le premier set. Le deuxième a démarré sur les même bases que l’entame de match. Mais, cette fois, c’est grâce à deux jeux de service adverse remportés que Karolina Pliskova a pu mener trois jeux à rien. Menée cinq jeux à deux, Barbora Krejcikova a eu un sursaut d’orgueil, effaçant un de ses breaks de retard, mais cela n’a fait que retarder l’échéance. Sur un dernier jeu blanc, Karolina Pliskova a conclu la rencontre (6-3, 6-4 en 1h31’), avec Amanda Anisimova ou Carol Zhao qui l’affrontera au deuxième tour.


Ostapenko à sa main


Tête de série numéro 16, Jelena Ostapenko a également validé son billet pour la suite du tournoi en venant à bout d’Anhelina Kalinina. Un match qui a démarré avec deux joueuses souvent sereines au service. En effet, il a fallu attendre le septième jeu pour voir les trois premières balles de break en faveur de l’Ukrainienne. Toutefois, la 52eme joueuse mondiale n’a pas su saisir sa chance et a pu s’en mordre les doigts. En effet, parvenant à déstabiliser son adversaire pour la première fois, Jelena Ostapenko a su conclure le premier set à sa troisième occasion sur le service d’Anhelina Kalinina. Un ascendant que la 16eme joueuse mondiale n’a pas mis très longtemps à confirmer. Prenant d’entrée le service de son adversaire, la Lettone a mené trois jeux à rien mais il y a eu une balle de débreak à signaler en cours de route. Si elle a manqué cette opportunité, Anhelina Kalinina a su effacer son jeu de service de retard… pour mieux être breakée à nouveau dans la foulée. Cette fois, Jelena Ostapenko n’a pas relâché sa prise et c’est sur un dernier break qu’elle a mis fin au suspense (6-4n 6-2 en 1h14’). Petra Kvitova ou Alison Riske-Armitraj sera sur son chemin.

>