WTA - Strasbourg : Dodin n'a pas forcé, Ka.Pliskova s'en sort en trois manches

Océane Dodin trace sa route, Ce mercredi, la Française, 94eme joueuse mondiale, s'est assez aisément qualifiée pour les quarts de finale du tournoi WTA 250 de Strasbourg, sur terre battue, après son succès face à la Russe Ekaterina Makarova, 348eme joueuse mondiale et issue des qualifications, en deux sets (6-2, 6-1) et 1h28 de jeu. Dans la première manche, après une balle de break sauvée d'entrée, la Française a pris le service de son adversaire dans la foulée. Après un double break, cette fois blanc, au meilleur des moments, soit à 4-2, la Tricolore, au moment de conclure, a sauvé une balle de débreak, pour finir par avoir le dernier mot, à sa quatrième opportunité (6-2). Enfin, dans la deuxième et dernière manche, à 1-1, la Russe a cédé ses deux services suivants. A 4-1, Ekaterina Makarova a ensuite eu une opportunité d'effacer l'un de ses deux handicaps, mais sans réussite. Au moment de servir ensuite pour espérer pouvoir reste en vie dans ce match, la moins bien classée des deux a sauvé deux premières balles, avant de céder sur la troisième et dernière, synonyme alors de gain du match pour son adversaire du jour (6-1).

Ka.Pliskova s'est arrachée


Elle n'a pas eu la tâche facile. Ce mercredi, la Tchèque Karolina Pliskova, 8eme joueuse mondiale, tête de série n°1 et bénéficiaire d'une wild card, s'est qualifiée pour les quarts, après sa victoire contre l'Américaine Bernarda Pera, 122eme joueuse mondiale, en trois sets (6-3, 1-6, 6-1) et 1h36 de jeu. Dans la première manche, après deux premières balles sauvées d'entrée, puis deux autres dans la foulée, la Tchèque a cédé la première son service, avant d'égaliser tout de suite après à sa troisième opportunité. Et au meilleur des moments, soit à 4-3, Karolina Pliskova a pris, à nouveau, le service de son adversaire, pour conclure ensuite sur un ultime jeu blanc (6-3). Dans la deuxième manche, malgré six premières balles sauvées, la mieux classée des deux a cédé son service d'entrée, puis un deuxième dans la foulée, malgré une première balle sauvée, pour se retrouver ensuite assez rapidement menée 5-0. L'Américaine a tranquillement conclu, pour égaliser à une manche partout (6-1). Enfin, dans la troisième et dernière manche, cette fois, Bernarda Pera a perdu deux services, d'entrée puis à 4-1, avant de rendre définitivement les armes (6-1). Qualification également pour la Belge Elise Mertens, 33eme joueuse mondiale et tête de série n°4, contre l'Allemande Anna-Lena Friedsam, 207eme joueuse mondiale, en deux manches (7-5, 7-5) et 2h22 de jeu.

>