WTA - Parme : Sakkari et Stephens passent difficilement le premier tour

Panoramic

La saison sur terre battue n'est pas tout à fait terminée sur le circuit WTA. Parme accueille en effet un tournoi sur la surface ocre cette semaine, puisque l'instance du tennis féminin ne souhaite plus jouer en Chine en raison de l'affaire Shuai Peng. Maria Sakkari, la n°7 mondiale, est à la recherche de points précieux en vue d'une qualification pour le Masters (elle est actuellement 7eme à la Race), et elle en a gagné 29 ce lundi en passant le premier tour, mais ce fut compliqué face à la qualifiée ukrainienne Kateryna Baindl. La Grecque s'est en effet imposée 6-7, 6-2, 6-3 après 2h45 de jeu, en servant 7 aces mais commettant 8 doubles-fautes. Dans la première manche, la tête de série n°1 a mené 3-1, puis a été menée 3-5, avant de manquer trois balles de set à 6-5, et finalement perdre le tie-break 7-2. Mais elle s'est bien reprise dans les deux sets suivants, en gagnant le deuxième grâce à des breaks à 0-0 et 4-2, et le troisième en breakant à 0-0, 3-1 et 5-3.

Stephens en trois sets aussi


Tête de série n°4 en Italie, Sloane Stephens a dû batailler pendant 2h29, mais elle a fini par éliminer la Polonaise Magdalena Frech (121eme) : 3-6, 6-3, 6-4 dans un match à neuf breaks. Frech a pris le service adverse à 3-2 dans le premier set pour l'empocher, mais elle a ensuite commencé le deuxième en perdant les quatre premiers jeux et Stephens en a profité pour s'envoler et égaliser à une manche partout. Tout s'est donc joué dans la troisième, où l'Américaine pensait peut-être avoir fait le plus dur en breakant à 3-3, mais Frech l'a immédiatement débreakée (4-4). Cependant, Stephens n'a pas lâché et a repris le service adverse pour mener 6-4 et a ensuite conclu le match sans trop trembler. Elle affrontera Océane Dodin ou Danka Kovinic au tour suivant. Qualification également pour la tête de série n°6, Ana Bogdan, qui n'a quant à elle passé que 1h13 sur le court, le temps de battre Laura Pigossi 6-1, 6-2 en servant 5 aces et sans avoir la moindre balle de break à défendre.

>