WTA - Indian Wells : Pegula élimine facilement Svitolina, Swiatek, Krejcikova et Fernandez sorties

Elina Svitolina n’y était pas ! Tête de série numéro 4 du tournoi WTA d’Indian Wells, l’Ukrainienne s’est lourdement inclinée face à Jessica Pegula. L’Américaine, 19eme dans la hiérarchie de l’étape californienne, a immédiatement pris l’ascendant sur son adversaire, remportant avec autorité les cinq premiers jeux. Si Elina Svitolina a pu relever la tête et remporter un jeu de service, elle n’est pas parvenue à inverser la tendance, Jessica Pegula remportant la première manche à sa première balle de set. La 24eme mondiale a continué sur sa lancée avec le break d’entrée dans la deuxième manche avant de manquer l’occasion de corser l’addition dans le quatrième jeu. Un double break qui est finalement arrivé de haute lutte et c’est à nouveau sur l’engagement d’Elina Svitolina que Jessica Pegula a mis un terme à la rencontre (6-1, 6-1 en 1h08’). La Biélorusse Victoria Azarenka, 32eme joueuse mondiale et tête de série n°27, tombeuse de sa compatriote Aliaksandra Sasnovich, 100eme joueuse mondiale en deux sets (6-3, 6-4) et 1h32 de jeu, sera son adversaire lors des quarts de finale.

Swiatek et Fernandez également au tapis


Ce début de journée à Indian Wells est décidément riche en surprise puisqu’Iga Swiatek, tête de série numéro 2, a mordu la poussière face à Jelena Ostapenko. Si la Polonaise a eu les premières balles de break dès le premier jeu, elle a dû attendre le septième pour prendre le service de la Lettone. Mais cette dernière, après avoir également manqué le coche dans le jeu précédent, a haussé son niveau de jeu pour recoller et, remportant trois jeux de suite, empocher le premier set. Le break d’entrée, Iga Swiatek l’a eu dans la deuxième manche pour ensuite mener trois jeux à un. C’est alors que la machine s’est grippée pour la numéro 4 mondiale. Jelena Ostapenko a trouvé les ressources pour effacer son break de retard et lancer une série de cinq jeux remportés consécutivement pour sceller le sort de la rencontre (6-4, 6-3 en 1h29’). Pour une place en demi-finales, la Lettone devra affronter Shelby Rogers. L’Américaine a pris le meilleur sur la finaliste du dernier US Open Leylah Fernandez en trois manches. Sous pression d’entrée avec une balle de break à écarter, la Canadienne a serré le jeu pour prendre deux fois le service de son adversaire et faire la course en tête. Mais Shelby Rogers a immédiatement répondu en remportant les cinq premiers jeux du deuxième set puis, après avoir vu la 28eme mondiale effacer un break de retard, recoller à une manche partout sur l’engagement de Leylah Fernandez. Le dernier set a démarré par un échange de breaks entre les deux joueuses mais, ensuite, toutes les balles de break ont été sauvées, dont une qui était une balle de match pour Shelby Rogers. Cette dernière a fini par avoir le dernier mot dans le jeu décisif (2-6, 6-1, 7-6 en 2h37’).

Krejcikova prend également la porte


Fin de l'aventure pour Barbora Krejcikova. La Tchèque, 5eme joueuse mondiale et tête de série n°3, a été éliminée en huitièmes de finale du tournoi WTA 1000 d'Indian Wells aux Etats-Unis, sur dur extérieur, par l'Espagnole Paula Badosa, 27eme joueuse mondiale et tête de série n°21, en deux manches (6-1, 7-5) et 1h25 de jeu. Dans la première manche, la Tchèque a perdu trois de ses quatre services et elle n'a elle-même pas su convertir une balle de débreak à 0-1, puis deux autres à 1-2 (6-1). La deuxième et dernière manche fut ensuite bien plus décousue. Après un break d'entrée, malgré une première balle sauvée, Barbora Krejcikova a ensuite pris les deux services suivants de son adversaire. Incapable de confirmer, la mieux classée des deux a perdu son avantage dans la foulée, sur la deuxième opportunité de l'Espagnole. Paula Badosa a bien cru conclure, sur un nouveau break, à 5-4, mais elle a fini par avoir le dernier mot, sur un break blanc (7-5). Au prochain tour, elle affrontera l'Allemande Angelique Kerber, 15eme joueuse mondiale et tête de série n°10, qui a sorti l'Australienne Ajla Tomljanovic, 47eme joueuse mondiale, en deux manches (6-4, 6-1) et 1h27 de jeu. Ça passe également pour la Tunisienne Ons Jabeur, 14eme joueuse mondiale et tête de série n°12, qui a éliminé la Russe Anna Kalinskaya, 151eme joueuse mondiale et issue des qualifications, en deux sets (6-2, 6-2) et 1h16 de jeu. Sa prochaine adversaire sera l'Estonienne Anett Kontaveit, 20eme joueuse mondiale et tête de série n°18, qui a sorti la Brésilienne Beatriz Haddad Maia, 115eme joueuse mondiale et lucky loser, en deux sets (6-0, 6-2) et 1h06 de jeu.

INDIAN WELLS (Etats-Unis, WTA 1000, dur extérieur, 7 024 656€)
Tenante du titre (en 2019) : Bianca Andreescu (CAN)

Quarts de finale
Kontaveit (EST, n°18) - Jabeur (TUN, n°12)
Badosa (ESP, n°21) - Kerber (ALL, n°10)
Azarenka (BIE, n°27) - Pegula (USA, n°19)
Rogers (USA) - Ostapenko (LET, n°24)

Huitièmes de finale
Kontaveit (EST, n°18) bat Haddad Maia (BRE, LL) : 6-0, 6-2
Jabeur (TUN, n°12) bat Kalinskaya (RUS, Q) : 6-2, 6-2
Badosa (ESP, n°21) bat Krejcikova (RTC, n°3) : 6-1, 7-5
Kerber (ALL, n°10) bat Tomljanovic (AUS) : 6-4, 6-1

Azarenka (BIE, n°27) bat Sasnovich (BIE) : 6-3, 6-4
Pegula (USA, n°19) bat Svitolina (UKR, n°4) : 6-1, 6-1
Rogers (USA) bat Fernandez (CAN, n°23) : 2-6, 6-1, 7-6 (4)
Ostapenko (LET, n°24) bat Swiatek (POL, n°2) : 6-4, 6-3

>