WTA : Garcia toujours touchée à un pied

panoramic

Absente depuis son élimination dès le premier tour à Miami, où la Française n'avait même pas pu aller au-delà du premier set (remporté par la Hongroise) contre Anna Bondar, le 22 mars dernier, Caroline Garcia espérer faire son retour cette semaine à Strasbourg. Malheureusement pour la Lyonnaise, elle a dû de nouveau différer son retour sur les courts. La faute à cette blessure à un pied qui l'handicape depuis près de deux mois maintenant. A deux jours de retrouver la compétition, sur la terre battue alsacienne face à Fiona Ferro, l'ancienne numéro 1 française a été contrainte d'annoncer aux organisateurs qu'elle ne pourrait pas honorer le tournoi de sa présence. La 73eme au classement (elle a reculé de deux places lundi) a expliqué ensuite à nos confrères des DNA pourquoi elle n'avait pas pu disputer l'épreuve, comme elle l'espérait pourtant. "C'est toujours la blessure au pied que j'ai depuis un mois et demi, a confirmé Garcia. J'ai suivi un protocole de soins. On est arrivés à Strasbourg vendredi pour faire des tests. J'ai fait des points dimanche matin à l'entraînement."


Garcia rétablie à temps pour Roland-Garros ?





Des tests qui ne se sont pas avéré concluants pour la Française, remplacée dans le tableau par la Russe Angelina Gabueva, promue lucky loser alors que son large sourire le même jour lors de la séance de dédicaces laissait penser qu'elle serait bien de la partie. En revanche, si le timing s'est visiblement avéré trop serré pour l'ancienne membre du Top 5 (elle a occupé la 4eme place mondiale au meilleur de sa carrière), elle devrait être remise pour le début de Roland-Garros et donc pouvoir participer pour la douzième fois de suite au tournoi, dont elle avait atteint les quarts de finale en 2017 (son meilleur résultat jusqu'alors). "J'ai pris la décision après discussion avec mon équipe par rapport à mes sensations. C'est malheureux mais Strasbourg est là un petit trop tôt." Cela ne devrait pas être le cas du rendez-vous parisien. Sachant que Garcia apprécie tellement Roland-Garros qu'elle pourrait très bien prendre le risque de s'aligner même si elle n'est pas pleinement rétablie. L'intéressée, arrivée ce mardi Porte d'Auteuil, s'est d'ailleurs entraînée normalement dans la foulée.

>