WTA - Dubaï : Mladenovic pas tendre avec elle-même

Kristina Mladenovic a décidé de ne pas se cacher. Eliminée sans coup férir au deuxième tour du tournoi WTA de Dubaï par Karolina Pliskova, la Française n’a pas chercher à justifier sa contre-performance par la contracture aux abdominaux dont elle est victime depuis plusieurs jours et qui l’empêche, notamment, de bien servir. « C'est le troisième jour où c'est un peu délicat. Je me suis un peu déréglée. Le premier break me coûte hyper cher alors que je ne commence pas trop mal. Je lui offre le break. C'était vraiment très médiocre. Je ne me sentais pas bien sur le court. Je n'avais pas les mêmes sensations, c'était mauvais, a confié la Française dans des propos recueillis par le quotidien L’Equipe. Je ne me cherche pas d'excuses. Je ne me sentais pas mal physiquement. Avec l'adrénaline et la confiance, on se sent bien mais la réalité est sur le court. Je n'étais pas du tout assez prise sur mon petit jeu de jambes. Il y avait énormément de fautes directes. Avec ces joueuses-là, il faut aller dans les bonnes zones et être bien ajustée au niveau du jeu de jambes et j'ai fait beaucoup trop de fautes directes, en mettant à part le service en raison de mon petit problème. J'aurais fait un bon match du fond, le service ne m'aurait pas trop gêné. C'était beaucoup trop juste dans l'ensemble. Je n'étais assez précise. C'est un niveau au-dessus avec elle. Ça va plus vite, plus long, elle sert beaucoup mieux. Il faut retenir le fait d'avoir joué cinq matchs. » Après avoir soigné sa blessure, Kristina Mladenovic pourra pleinement se concentrer sur le tournoi de Doha.