WTA - Cincinnati : Swiatek domine Stephens pour démarrer



Iga Swiatek démarre bien à Cincinnati. Restant sur trois éliminations précoces à Wimbledon, Varsovie puis Toronto, la numéro 1 mondiale a pris le meilleur sur Sloane Stephens pour lancer son parcours dans l’Ohio. Une rencontre qui a démarré sur un faux-rythme et avec deux joueuses peu à l’aise sur leur service. Si la Polonaise a su remporter son premier engagement, ce sont pas moins de trois breaks consécutifs qui ont suivi. Une séquence qui a alors permis à Iga Swiatek de conserver l’avantage mais cela n’a pas finalement pas duré. En effet, après avoir manqué deux opportunités sur le jeu de service précédent de son adversaire, Sloane Stephens a su effacer son break de retard pour revenir à quatre jeux partout. Toutefois, au moment de servir pour rester dans le premier set, l’Américaine a subi de plein fouet l’accélération de la patronne du circuit WTA. Une seule balle de break aura été suffisante pour Iga Swiatek, qui a alors viré en tête dans cette rencontre.


Swiatek a tremblé avant de conclure


La deuxième manche a tout d’abord vu la Polonaise manquer deux balles de break. Ce à quoi Sloane Stephens a répondu en prenant le service de la numéro 1 mondiale. Cette dernière a alors répliqué fermement. Effaçant son jeu de service de retard, Iga Swiatek est allé prendre celui de son adversaire, non sans avoir écarté une balle de débreak entre-temps. Une série de quatre jeux remportés d’affilée qui a mis la native de Varsovie aux portes de la victoire. Menant cinq jeux à trois, la Polonaise a servi pour le gain du match… mais a tremblé au moment de conclure. Profitant de la porte ouverte, Sloane Stephens a effacé son break de retard afin d’égaliser à cinq jeux partout. Néanmoins, au service pour obtenir un jeu décisif, la 57eme mondiale a fini par céder. Un ultime coup de reins a permis à Iga Swiatek de sceller le sort de la rencontre à sa première balle de match (6-4, 7-5 en 1h41’) pour sa 50eme victoire de la saison. Madison Keys ou la tête de série numéro 16 Jelena Ostapenko sera sur son chemin pour une place en quarts de finale.

>