WTA - Charleston : Barty expéditive, Stephens sort Keys, Anisimova au tapis, Cornet en huitièmes

Ashleigh Barty sur sa lancée. Pour son retour sur les courts une semaine après son triomphe en Floride, la désormais double tenante du titre du tournoi de Miami n'a connu aucun problème, jeudi pour ses débuts à Charleston. L'Australienne, numéro 1 mondiale, n'a laissé que trois jeux à la Japonaise Doi (6-2, 6-1). Elle sera opposée en huitièmes de finale à l'Américaine Shelby Rogers. La 52eme mondiale a créé l'une des surprises de ce deuxième tour en s'offrant sa compatriote Amanda Anisimova, tête de série numéro 13 du tournoi et 33eme au classement WTA. Après avoir remporté aisément la première manche, Anisimova s'est fait renverser par Rogers (1-6, 7-5, 6-4). Toutefois, la véritable sensation est venue de la qualification de Sloane Stephens aux dépens d'une autre Américaine Madison Keys. Désormais beaucoup moins bien classée (57eme) que sa compatriote, 24eme mondiale, la lauréate de l'US Open 2017 s'est montré plus solide que la tête de série numéro 8 (6-4, 6-4).

Cornet en huitièmes


Un huitième de finale pour Alizé Cornet ! Tombeuse de Bernarda Pera au premier tour à Charleston, la Française s'est offert une tête de série, en la personne d'Elise Mertens (n°7), au deuxième. Elle s'est imposée 7-5, 6-3 au terme d'un match accroché qui a duré 2h06. Comme souvent depuis le début du tournoi pour toutes les joueuses, elles ont eu mal au service, avec 7 doubles-fautes commises et 7 breaks concédés par la Belge, et 4 doubles-fautes commises et 5 breaks concédés par la Française. Cornet a bien entamé le match en menant 3-1, mais Mertens est revenue à 3-3, puis s'est procurée deux balles de set à 5-4. Mais la Niçoise les a sauvées, et a breaké à 6-5 pour empocher la première manche. Dans la deuxième, les deux joueuses ont perdu leur service de 1-1 à 3-3, et c'est finalement la 59eme joueuse mondiale qui a eu le dernier mot, avec un break à 4-3, qui lui permet de rallier les huitièmes de finale. Cornet sera opposée pour la deuxième fois de sa carrière (elle avait perdu en 2019 sur le gazon d'Eastbourne) à Ons Jabeur. La tête de série n°12 s'est débarrassée de la wild-card américaine Hailey Baptiste sur le score de 6-3, 6-3 en 1h09, en breakant à 0-0, 4-2 et 5-3 dans le premier set et à 2-1 dans le deuxième.

Bencic prend la porte


Battue au troisième tour à Miami, Belinda Bencic avait obtenu une wild-card de dernière minute à Charleston, où elle n'a pas prévu de jouer, mais son apparition en Caroline du Sud a été de courte durée. La Suissesse, tête de série n°5, a été éliminée dès son entrée en lice par Paula Badosa, 71eme mondiale. L'Espagnole s'est imposée 6-2, 6-7, 6-1 après 2h20 de jeu, même si elle aurait pu conclure plus rapidement. Malgré un service irrégulier (10 aces, 11 doubles-fautes au total), Badosa a remporté le premier set sans problème en breakant à 0-0 et 4-2. Dans le deuxième, elle a été menée 3-1, puis a enchaîné quatre jeux de suite pour se procurer deux balles de match à 5-3. Mais Bencic les a sauvées et s'est finalement imposée au tie-break, sur le score de 7-2. Cependant, la n°12 mondiale avait visiblement tout donné, car elle n'a pas existé dans le troisième set, perdant son service à 1-0 et 3-0, puis le match un peu plus tard. Marie Bouzkova, tête de série n°17, a quant à elle perdu un très long match de 2h52 contre Ajla Tomljanovic : 4-6, 7-5, 7-5, avec treize breaks au total


Kenin n'y arrive pas


Opérée de l'appendicite juste après l'Open d'Australie, Sofia Kenin tente de retrouver peu à peu son niveau, mais c'est difficile pour la n°4 mondiale, qui avait été battue au troisième tour à Miami, et qui est éliminée dès son entrée en lice à Charleston. L'Américaine, tête de série n°2, a subi la loi de sa compatriote Lauren Davis en trois sets : 4-6, 6-3, 6-4 en 2h31. Kenin a notamment galéré au service, avec 20 balles de break à défendre. Davis en a converties huit, mais s'est fait elle-même breakée sept fois. Kenin a empoché le premier set après un break décisif à 4-4, puis a perdu le deuxième en se faisant breaker à 4-3 et le dernier en se faisant breaker à 3-3. Davis sera opposée à une autre Américaine au tour suivant, Coco Gauff, qui a remporté un match au scénario identique contre Liudmila Samsonova : 4-6, 6-1, 6-4 en 2h01. La tête de série n°14 et la Russe terminent avec les mêmes statistiques au service : 7 aces et 4 balles de break sauvées sur 10. Samsonova a remporté le premier set en breakant d'entrée, puis a perdu le deuxième en encaissant six jeux de suite après avoir une nouvelle fois breaké d'entrée. Dans le troisième, la Russe a mené 3-1, puis Gauff a égalisé à 3-3, et a a finalement réussi le break décisif à 4-4.



CHARLESTON (Etats-Unis, WTA 500, terre battue, 480 921 €)
Tenante du titre (en 2019) : Madison Keys (USA)

8emes de finale
Barty (AUS, n°1) - Rogers (USA)
McNally (USA) - Badosa (ESP)
Nara (JAP, Q) - Kudermetova (RUS, n°15)
Tomljanovic (AUS) - Stephens (USA)

Muguruza (ESP, n°6) - Putintseva (KAZ, n°11)
Kovinic (MNE) - Kvitova (RTC, n°3, WC)
Cornet (FRA) - Jabeur (TUN, n°12)
Gauff (USA, n°14) - Davis (USA)


2eme tour
Barty (AUS, n°1) bat Doi (JPN) : 6-2, 6-1
Rogers (USA) bat Anisimova (USA, n°13) : 1-6, 7-5, 6-4
McNally (USA) bat Sevastova (LET) : 7-6 (3), 2-6, 6-4
Badosa (ESP) bat Bencic (SUI, n°5, WC) : 6-2, 6-7 (2), 6-1

Nara (JAP, Q) bat Osuigwe (USA, LL) : 6-1, 6-4
Kudermetova (RUS, n°15) bat Navarro (USA, WC) : 6-4, 6-4
Tomljanovic (AUS) bat Bouzkova (RTC, n°17) : 4-6, 7-5, 7-5
Stephens (USA) bat Keys (USA, n°8) : 6-4, 6-4

Muguruza (ESP, n°6) bat Frech (POL, Q) : 6-1, 6-3
Putintseva (KAZ, n°11) bat Diyas (KAZ) : 6-2, 6-2
Kovinic (MNE) bat Fernandez (CAN) : 6-4, 3-6, 6-3
Kvitova (RTC, n°3, WC) bat Sanders (AUS, Q) : 7-6 (4), 6-2

Cornet (FRA) bat Mertens (BEL, n°7) : 7-5, 6-3
Jabeur (TUN, n°12) bat Baptiste (USA, WC) : 6-3, 6-3
Gauff (USA, n°14) bat Samsonova (RUS) : 4-6, 6-1, 6-4
Davis (USA) bat Kenin (USA, n°2) : 4-6, 6-3, 6-4

>