Pas de tennis avant août ?

Et de 3 qui font qui font 21 ! Selon les informations de France Info, les circuits ATP et WTA vont être mis sur pause pendant trois semaines supplémentaires, du 13 juillet au 2 août inclus, ce qui portera à 21 le nombre de semaines de suspension pour cause de pandémie de coronavirus. Le 1er avril dernier, les circuits masculin et féminin avaient annoncé l’annulation de toute la saison sur gazon, et notamment de Wimbledon. La saison aurait donc pu reprendre le 13 juillet, mais les conditions sanitaires ne sont pas encore réunies. Ce sont donc les tournois de Hambourg (terre battue), Bastad (terre battue), Newport (gazon), Umag (terre battue), Gstaad (terre battue), Los Cabos (dur), Atlanta (dur) et Kitzbühel (terre battue) chez les hommes, et Bucarest (terre battue), Lausanne (terre battue), Jurmala (terre battue) et Palerme (terre battue) chez les femmes qui vont passer à la trappe, des tournois de la catégorie la moins importante (ATP 250 et WTA International).
 

Réponse fin juin pour l'US Open


Si tout va bien, la saison 2020 reprendra le 3 août à Washington pour les hommes et à San Jose et Washington chez les femmes. Mais cela reste très hypothétique, au vu des spécificités du tennis professionnel, un sport se jouant aux quatre coins de la planète avec des joueurs venant du monde entier. Dans la semaine, le président de l’ATP Andrea Gaudenzi avait fait savoir que les éventuelles annulations ou reports de tournois seraient annoncés six à huit semaines avant le début théorique des tournois. On devrait donc savoir fin juin si l’US Open pourra avoir lieu du 31 août au 13 septembre. Le mois dernier, Andrea Gaudenzi avait déclaré qu’il espérait toujours finir la saison, avec la tournée d’été américaine, l’US Open, Roland-Garros et un ou deux Masters 1000 sur terre battue, la tournée asiatique et la tournée européenne en salle.