Exhibition : Collins et Tomljanovic débutent bien

Deux semaines après l’édition masculine, remportée par Reilly Opelka, la version féminine de l’UTR Pro Match Series a débuté vendredi à Palm Beach, en Floride. Et ce sont les joueuses les moins bien classées qui ont d’abord brillé dans ce mini-tournoi exhibition disputé à huis-clos, alors que la saison, interrompue en raison de la pandémie de coronavirus, pourrait ne pas redémarrer avant le mois d’août.

Riske se reprend


Le premier duel, 100% américain, a été remporté par Danielle Collins, 51e à la WTA, face à Amanda Anisimova, 28e joueuse mondiale, (4-1, 4-2). L’Australienne Ajla Tomljanovic (n°56) a ensuite dominé la joueuse la mieux classée du tournoi, la 19e mondiale Alison Riske (4-3, 4-1), avant que l’Américaine ne vienne à bout de sa compatriote Anisimova (0-4, 4-0, 4-3).


Comme avec les messieurs 15 jours auparavant, des règles sanitaires strictes ont été appliquées, avec un arbitre masqué, pas de ramasseur de balles, alors que la température des joueuses a été prise lors de leur arrivée. Cette exhibition se poursuit ce samedi.