Wimbledon (H) : Shapovalov éteint Rinderknech

panoramic
Il y aura donc sept Français au deuxième tour de Wimbledon, contre cinq l'année dernière. Arthur Rinderknech, le dernier tricolore à entrer sur le gazon londonien au premier tour, n'est en effet pas parvenu à rejoindre ses sept compatriotes, la faute à Denis Shapovalov, demi-finaliste l'an passé, qui l'a battu en quatre sets. Le Canadien n'avait pourtant pas gagné le moindre match depuis 12 mai et sa victoire à Rome contre un Rafael Nadal diminué par sa blessure au pied ! Battu en quarts à Rome, puis d'entrée de jeu à Genève, à Roland-Garros, à Stuttgart et au Queen's, le n°16 mondial a bien réagi en l'emportant 6-1, 6-7, 6-7, 6-4, 6-1 en 3h25 contre le Français (62eme), qui disputait le deuxième match de sa carrière sur le gazon londonien.

Shapovalov s'est fait peur


Malgré une certaine irrégularité au service (20 aces, 12 doubles-fautes), Shapovalov a fini par s'en sortir, en remportant notamment le premier et le dernier set très facilement. Mais entre les deux, il a perdu deux tie-breaks (8-6 au deuxième set, 7-4 au troisième) et a bien renversé la situation dans la quatrième manche, lorsque le Français a breaké à 1-1. Le Canadien s'en sort donc et reprend un peu confiance, et il partira favori de son deuxième tour, contre Brandon Nakashima. Arthur Rinderknech va quant à lui prendre la direction du Challenger de Salzbourg la semaine prochaine, pour tenter de glaner quelques points, alors que ceux qui seront encore à Wimbledon n'en gagneront pas.

>