Wimbledon : Debru débute bien son tournoi juniors

panoramic

Gabriel Debru rêve de marcher dans les traces de Gaël Monfils. Le joueur français est en effet l'un des dix tennismen ayant réussi le doublé Roland-Garros - Wimbledon chez les juniors, en 2004, (avec l'Américain Butch Buchholz en 1958, le Grec Nicky Kalogeropoulos en 1963, le Soviétique Vladimir Korotkov en 1966, le Suisse Heinz Günthardt en 1976, le Tchèque Ivan Lendl en 1978, l'Indien Ramesh Krishnan en 1979, le Suédois Stefan Edberg en 1983, le Vénézuélien Nicolas Pereira en 1988 et le Taïwanais Chun-hsin Tseng en 2018), et le jeune Isérois de 16 ans, a entamé sa quête ce dimanche. Vainqueur de Roland-Garros il y a un mois en ne perdant qu'un seul set, le Français espère triompher également à Wimbledon, où il est la tête de série n°1. Pour préparer le Majeur londonien, il a disputé un tournoi juniors sur gazon du côté de Nottingham la semaine passée, où il a été éliminé en quarts de finale.

Barbier Gazeu qualifié également


Ce dimanche, Gabriel Debru faisait son entrée en lice sur le court n°6 face à un joueur bénéficiant d'une wild-card, Louis Bowden, qui a un an de plus de que lui. Et le Français, déjà classé 692eme à l'ATP (il est le quatrième meilleur joueur du monde des moins de 18 ans) n'a pas fait dans le détail, avec une victoire 6-0, 6-1 en 1h12. Auteur de 8 aces et 53% de premières balles, l'Isérois a breaké trois fois son adversaire dans le premier set, puis à 1-0 et 4-1 dans le deuxième, et n'a eu qu'une seule balle de débreak à défendre. Auteur de 20 coups gagnants, contre seulement 7 pour son adversaire, Debru a gagné presque deux fois plus de points que Bowden (61 contre 32) et le voici donc en seizièmes de finale, face à un joueur issu des qualifications, l'Américain Aidan Kim. A noter que trois autres Français disputent ce tournoi de Wimbledon juniors chez les garçons : Paul Barbier Gazeu (17 ans), vainqueur de son premier tour contre le Namibien van Schalkwyk, Arthur Gea (17 ans), éliminé d'entrée par le Tchèque Barton et Paul Inchauspe (18 ans), qui n'est pas encore entré en lice. Aucune Française ne figure en revanche dans le tableau féminin.

>