Wimbledon : Bouchard se retire en raison de la non-attribution de points

Wimbledon a pris la décision d’exclure les joueurs et joueuses russes et biélorusses de l’édition 2022 en raison de l’invasion de l’Ukraine. L’ATP et la WTA ne sont pas favorables à cette décision et ont décidé de ne pas attribuer de points pour le tournoi. Cette dernière mesure divise sur le circuit et Eugenie Bouchard a décidé, pour cette raison, de ne pas jouer la troisième levée du Grand Chelem de la saison. « J’ai décidé de me retirer de Wimbledon en raison de la décision de la WTA de ne pas accorder de points pendant le tournoi cette année, regrette celle qui n’a plus joué depuis mars 2021, à Monterrey, pour cause d’une blessure à l’épaule mais dont le retour à l’occasion de Wimbledon avait été confirmé récemment par la WTA, grâce à son classement protégé. À cause de mon opération à l’épaule, j’ai droit à un nombre limité de participations avec classement protégé. Bien que j'aime Wimbledon, et que ça m’attriste de le manquer, utiliser une entrée avec classement protégé dans un tournoi qui ne distribue pas de points n'a pas de sens. Je dois choisir judicieusement et utiliser mes entrées avec classement protégé dans les tournois qui m'aideront à me remettre sur les rails. »

Bouchard donne rendez-vous à l’US Open


Une décision réfléchie pour celle qui entretient une relation particulière avec le tournoi de Wimbledon, où elle a été titrée en juniors en 2012 et finaliste du tableau dames deux ans plus tard. Après plus d’un an sans jouer, Bouchard (28 ans) se retrouve au-delà de la 1400eme place mondiale. Elle annonce dans la suite de son message continuer à travailler pour revenir sur les courts et donne rendez-vous dès l’US Open. « Je vise un retour plus tard durant l’été. J’utiliserai mes deux entrées avec classement protégé pour l’US Open et l’Open d’Australie. » Passée dans l’ombre depuis qu’elle s’est révélée en 2013, Eugenie Bouchard n’a plus joué un tournoi du Grand Chelem depuis Roland-Garros 2020.

>